[N3 J14] FC Sochaux B – FC Gueugnon : Réactions

Retrouvez les réactions captées par Piero à l’issue du match nul face à la réserve du Sochaux-Montbeliard lors de la 14ème journée de National 3 (2-2).

 

micro interview

 

Bakéba Bayo : Arrière

Piero : Baké, parles-nous de cette rencontre avec des débuts plutôt compliqués
« Effectivement on a eu une entame de match très compliquée… On savait que d’entrée ils mettraient de l’intensité dans les duels, qu’ils mettraient toute leur force et je pense qu’on a été un peu spectateurs en subissant leur jeu. On a subi notre entame du match en prenant ces 2 buts. On s’est réveillé petit à petit ce qui nous a permis de marquer en fin de première mi-temps. A la mi-temps, le coach nous a convaincu que l’on pouvait revenir au score, que l’on avait toujours su jusqu’à présent se relever et qu’il fallait continuer sur notre lancée pour revenir au score. En 2e mi-temps on a retrouvé le vrai Gueugnon ! Compétiteur, solide, solidaire et qui gagne les duels. On est revenu au score et on aurait même pu l’emporter ! »

 

Comment expliques tu cette entame de match ?
« On savait à quoi s’attendre avec cette équipe, le coach nous avait pourtant prévenu… Ils ont des jeunes de talents qui vont très vite, qui sont très bons sur les duels mais nous, à ce moment là, nous étions au dessous de notre niveau. Au final je ne pense pas que ce soit si mal… Je ne connais pas beaucoup d’équipes capables de remonter un tel score… »

 

Maintenant, nous allons jouer contre Saint Priest (N2) ce vendredi pour préparer la rencontre à domicile contre la solide équipe de Morteau dans 15 jours ?
« Oui, on va jouer de toute façon pour prendre les 3 points à domicile comme on l’a toujours fait… Au moins dans l’état d’esprit ! »

 

C’est la première fois après ta très longue convalescence que tu rentrais en tant que titulaire. Comment l’as-tu globalement vécu ?
« Le coach m’avait prévenu que j’allais débuter le match et que c’était sûr que j’aurais ma chance… C’est vrai que je m’entraine avec le groupe depuis longtemps mais il me manque peut-être ce qui fait défaut dans ce cas là… C’est à dire d’un peu de temps de jeu pour les réglages mais cela se reprend très vite au fil des matchs. Personnellement j’étais très heureux de pouvoir reprendre pour donner ma contribution. »

 

 

 

Hugo NSEKE : Attaquant

Piero : Hugo, comment résumerais-tu cette rencontre qui avait fort mal débuté vous êtes menés 2-0 au bout de 10 minutes…
« On a vraiment mal commencé la rencontre… On a pris rapidement 2 buts en 10 minutes ce qui nous a sérieusement compliqué la tâche ! On s’est remis “dedans” au bout d’une vingtaine de minute. On a élevé notre niveau de jeu et on a été sérieux et solidaire pour mettre un but avant la mi-temps. Ensuite, on s’est ressaisi pour la 2eme mi-temps où l’on aurait pu même mettre un 3e but… C’est tout de même une belle satisfaction remonter 2 buts. »

 

Comment expliquer cette entame poussive de notre part ?
« Je pense qu’eux ont débuté la rencontre comme il le fallait. Ils ont été solides et ils nous ont “marché dessus”. Nous, nous étions au-dessous à ce moment-là… »

 

Je te savais attaquant mais tu t’es retrouvé latéral… Tu as été formé aussi en défense ?
« Oui oui, j’ai une formation de latéral. Je suis polyvalent et je peux jouer là où le coach me le demande. »

 

Maintenant, il va falloir affronter la belle équipe de Morteau dans 15 jours à domicile…
« On va rencontrer cette équipe chez nous cette fois et on va chercher un résultat devant nos supporters pour l’emporter et pourquoi pas accrocher Auxerre… »

 

 

 

Sébastien MPECK-MAKENDI  : Gardien

Piero : Sébastien, comment résumerais-tu ce 2-2 après cette “remontada” face à la résèrve de Sochaux b…
« Au final c’est frustrant… D’autant plus du résultat nul d’Auxerre… Vu le contexte du match, on a prouvé qu’on avait une réelle force de caractère car être menés 2-0, à l’extérieur et revenir à 2-2 ! On peut dire que c’est un point d’arraché. On est revenu avant la fin de la première mi-temps et au moment d’engager la 2e, franchement on ne doutait pas qu’on pouvait même aller chercher la victoire… »

 

Que vous est-il arrivé en début de match ? Comment l’expliquer ?
« Je pense qu’on était un peu endormi.. Est-ce le fait de jouer à 14h30 contrairement à d’habitude ? Mais après, je vois qu’on a aussi vite été menés en amical contre Yzeure.. On voit qu’il y a quelque chose à travailler… »

 

Tu as été brillant avec des arrêts décisifs durant cette rencontre…
« Oui mais prendre 2 buts même s’il y a un pénalty, je ne peux pas être pour autant satisfait. »

 

On avait souffert pour l’emporter à Morteau à l’aller.. Ce ne sera surement pas facile de les jouer chez nous ?
« Oui, je me souviens bien du match aller… Ce fut compliqué ! On ne s’était pas créé énormément d’occasions mais au final, ce fut une victoire appréciée ! De toute façon ce sera un match compliqué et il faudra être très sérieux et appliqués. »

 

 

 

Philippe CORREIA : Entraineur

Piero : Philippe, après ce 2-2 contre la réserve de Sochaux et après avoir été rapidement menés au score, quel est ton sentiment à froid sur ce match ?
« Avec du recul c’est un bon résultat à l’extérieur contre une belle équipe de jeunes qui nous a posé beaucoup de problèmes, surtout la première demi-heure où on s’est fait bousculer dans les duels et où l’on n’a pas su répondre présent dans le jeu ni dans le combat. J’ai du donc effectuer quelques changements et ça a changé beaucoup de choses. L’entrée de Fabrice Revuelta a complètement changé la physionomie du match et cela nous a permis de rééquilibrer les forces. On a eu le bonheur de réduire la marque avant la mi-temps et on aurait même pu gagner ce match… »

 

On a noté des débuts de matchs difficiles contre Yzeure en amical où l’on a pris rapidement 1 but et là, contre Sochaux B où l’on a été aussi mené rapidement au score…
« Je sais que le coach de Sochaux avait remonté ses jeunes par rapport à leur dernière contre-performance contre Roche-Novillars donc j’avais averti mes joueurs aussi que le début de match allait être compliqué… Mais on n’a pas su réagir… Mais je ne suis pas inquiet pour autant, c’est juste un état d’esprit, cela fait 2 matchs et on est averti ! Il faudra peut-être revoir notre échauffement où revoir mon discours d’avant match… On va régler ça ! »

 

On se projette maintenant sur le prochain math, sûrement difficile contre Morteau que l’on recevra. Auparavant, il y aura un match amical contre St Priest (N2) ce vendredi en guise de préparation
« Oui oui, on va préparer sérieusement ce match. Je ne suis pas inquiet mais je me pose beaucoup de questions : on a du mal à faire le jeu à la maison mais cela s’explique parce qu’on ne fait pas assez de courses à Jean Laville… Pourtant c’est là qu’il faut multiplier les déplacements, monter dans l’intensité du jeu, dans les duels, par le jeu, les courses… On le fait moins ces derniers temps et c’est pour ça qu’on a beaucoup de problèmes à la maison. »

 

Pour pallier à l’absence d’Albert Baning, tu as essayé le duo Ngako-Drouhin contre Yzeure et Bayo-Drouhin contre Sochaux dans l’axe. Quels enseignements en as-tu tiré ? Et quelles sont les nouvelles pour Axel Drouhin ?
« Le duo Ngako-Drouhin avait très bien fonctionné contre le Besançon Foot mais pour pallier à l’absence de Fabrice Revuelta au prochain match, c’était Rafael Calonge qui jouait. Comme Devaloix Ngako est un joueur polyvalent, il peut jouer à gauche et dans l’axe… Pour moi c’est un petit luxe. Concernant Axel, il sera absent 45 jours ! Aujourd’hui c’est un coup dur au-delà peut être du départ de Omar Wade… »

 

A l’heure où on se parle, que dire du départ annoncé et non encore acté d’Omar Wade ? Est ce que le FCG est en “Omar Wade dépendance” même si l’équipe a remporté 5 matchs sans lui ? Et comment vis-tu cela toi en tant que coach ?
« Je ne vais pas me référer simplement aux stats ni seulement aux chiffres mais il est sûr que le FCG avec Omar Wade est beaucoup plus fort que sans Omar Wade. Donc aujourd’hui, si on venait à le perdre, oui ce serai un coup dur mais voilà… Il va falloir ressouder les liens plus forts et on sera encore compétitifs (clin d’oeil) ! Mais je préfèrerai le garder ça s’est sûr… »

 

Justement, y-a-t’il actuellement un plan B ? Est ce que l’on pourra recruter avant la date de fin du mercato qui approche ?
« Ce sont des choses déjà en route. On essaye avec Richard Trivino de trouver un remplaçant… Aujourd’hui nous avons un joueur à l’essai jusqu’à la fin de semaine et il y en aura un second aussi lors du match amical contre St Priest ce vendredi. Donc si Omar devait partir, et bien dans l’urgence on essaiera de trouver un autre joueur… ».

 

 

Merci à tous pour ces réactions.

 

Article d’après match