[N3 J07] Besançon Foot 1–2 FC Gueugnon : Réactions

Retrouvez les réactions captées par Piero à l’issue de la victoire à Besançon Foot lors de la 7ème journée de National 3 (1-2).

 

micro interview

 

Philippe CORREIA : Entraineur

 

Piero : Philippe, c’est une septième victoire consécutive en championnat, on peut dire que ton équipe s’est arrachée ce soir ? :
« Oui, après une première mi-temps plutôt maîtrisée même si on n’a pas eu la possession du ballon, on a très bien défendu. On a fait un match plein, je tiens vraiment à souligner l’état d’esprit de ce groupe ! Même réduits à dix, on est restés vraiment solidaires, on s’est sacrifiés les uns pour les autres et aujourd’hui ils ont la récompense de leurs efforts. »

 

Patrick MVONDO : Attaquant

 

Piero : Patrick, quelles sont tes impressions après cette victoire obtenue « à l’arraché » ce soir ? :
« Besançon Foot est un concurrent direct, il fallait faire un bon résultat ici et on l’a fait. »

C’était une fin de match héroïque avec les éléments déchaînés et en plus à dix en fin de match :
« Oui tout le monde est content parce que c’était à l’arraché, ce n’était pas un match facile, les deux équipes se valent donc il fallait faire la différence et on l’a faite, on est tous contents. »

Tu marques les deux buts ce soir et au bon moment, le deuxième rapidement pour tuer le match après leur égalisation ? :
« Oui c’est la réussite du jour et dire que je sors de blessure après trois semaines de coupure. Cela m’avait vraiment ennuyé de ne pas avoir pu aider mes équipiers pendant cette période, aujourd’hui on gagne c’est le plus important. »

Vous avez vécu une fin de match vraiment difficile ? :
« Oui ça a été héroïque, c’est le plus important. Avec les supporters qui nous accompagnaient et venus de si loin, ils méritaient cette victoire. On les a remerciés de cette manière. »

 

Magide MAHLA : Défenseur

 

Piero : Magide, vous engrangez votre septième victoire, c’est la série qui continue malgré l’adversité et ce soir chez le 3ème dans des conditions dantesques ? :
« Oui on continue la série, on prend match par match. Aujourd’hui on a fait un match d’hommes c’est une très très grosse victoire. C’est sûrement un tournant de ce début de saison car si on perdait ils revenaient à 2 points alors que ce soir ils sont à 8 points. Donc c’est un très bon très bon résultat. »

Vous avez vécu une fin de match plutôt sur la défensive et vous avez joué en contre ? :
« Oui du fait du carton rouge tôt en 2e mi-temps. Donc on s’est serré les coudes, on a été tous ensemble une vraie équipe, une famille. Si on a un état d’esprit comme ça, on va encore faire des bonnes choses, il faut continuer comme ça ! »

Tu as fait aussi ton match, dis nous ce qui a provoqué ta sortie en fin de partie ? :
« Oui j’ai fait mon match comme tout le monde, je suis sorti sur blessure par rapport à ma cheville, je ne me sentais plus à 100%. Je savais qu’il y avait des collègues sur le banc près à rentrer comme Bakéba Bayo pour assurer la victoire. »

Vous aviez ce soir votre 12e homme pour vous soutenir ! :
« Oui je remercie les supporters qui sont venus nombreux aujourd’hui et place à la coupe de France contre le Racing, je crois qu’ils seront encore là pour nous soutenir. »

 

Mamadou DIOP : Gardien de but

 

Piero : Mamadou, comment as-tu vécu cette rencontre ? :
« On avait à cœur de continuer cette série, le groupe est bien, on vit bien et le coach me fait confiance. Il fait confiance aux jeunes donc cela se ressent sur le terrain. Très heureux d’avoir pu sortir ce type de match. »

Oui justement sur la fin quand tu étais très sollicité, dans quel état d’esprit étais-tu ? Comment as-tu vécu tout cela en tant que dernier rempart ? :
« On sait quand on est gardien, de plus quand on est à dix, que l’on va avoir ce type de match où on est très sollicité. On doit toujours être très concentré, il peut toujours se passer quelque chose et je pense que j’ai réussi à gérer cette situation. Je suis content pour nous, pour moi et surtout pour l’équipe parce que ce qu’on fait depuis le début, c’est grand. »

Les dernières minutes étaient interminables ? :
« En fait c’est ce groupe qui fait que sur le terrain on pourrait même être à huit que ce serait toujours la même chose, c’est une vague qui nous emmène. »

 

Merci à tous pour ces réactions.

 

Article d’après match

► Résumé vidéo