[Interview] Le point sur l’actualité sportive avec Richard Trivino

Un mois après notre interview croisée sur la fin de saison et sur les perspectives 2022, notre directeur sportif Richard Trivino fait le point avec nous sur l’actualité sportive au FCG

Piero : Richard, nous étions revenu rapidement sur la décision de saison blanche dans notre interview croisée
Richard Trivino
: « Oui, une décision à laquelle on s’attendait et plus on avançait dans le temps, moins on se faisait d’illusions. Après, quand il y a eu l’officialisation, cela est devenu concret et différent pour tout le monde comme pour les joueurs. Les joueurs ont franchement essayé de faire de leur mieux mais il est vrai que sans matchs le samedi, la situation était difficile pour eux aussi. Il n’y avait pas de visibilité, que ce soit à court ou à long terme, pas de compétition les week-ends… Néanmoins, tout se passe bien avec ce groupe concerné où l’on n’a pas trop de soucis. »

C’est inédit ce qui vient de se passer ! Comment as-tu vécu cela ?   
« Je et on n’a jamais connu ça mais c’est derrière nous. A gérer c’est pénible, aussi bien pour le groupe en place que pour le recrutement. Pour l’aspect sponsoring aussi c’est compliqué mais tout le monde est dans le même bateau. On espère néanmoins que cela soit fini. »

Lors de notre dernier échange, nous avions évoqué la volonté du FCG de garder une grande partie de l’effectif actuel avec des renforts. Qu’en est-il aujourd’hui ?
« Avec le coach, nous avions prévu de nous séparer de 4 joueurs qui n’étaient plus dans nos plans mais actuellement, on se retrouver avec une douzaine de départs environ… Nous n’avions pas tablé sur autant de départs sur un groupe de 26. Nous allons d’ailleurs communiquer sur les prolongations dès ce mercredi sur nos réseaux sociaux !
Pour les arrivées, nous allons essayer de récupérer une dizaine de joueurs et c’est le travail qui est en cours actuellement. On essaie de faire les “bons coups” le plus rapidement possible et cela devrait bouger prochainement avec déjà 3 ou 4 recrues… »

Il semble y avoir beaucoup de mouvements dans les clubs, comme à Louhans par exemple, comment expliquer cette situation ?
« Le COVID a accéléré le phénomène des départs, on peut le dire. Malgré le fait que l’on s’entraîne 3 fois par semaine, à Gueugnon quand il n’y a pas de compétition, cela peut être compliqué à vivre pour les joueurs lorsque l’entourage est loin… Les joueurs ont eu beaucoup de temps pour cogiter aussi même s’il est vrai que l’on ne pensait pas perdre certains joueurs… Mais la situation en a décidé autrement. »

« Notre effectif reste quand même sur une très bonne base avec de nombreux joueurs qui prolongent, qui étaient habituellement utilisés et que l’on pourra découvrir dès ce mercredi sur les réseaux sociaux du club. »

Tu avais aussi dit que l’on avait un effectif jeune certes mais que c’était des “faux jeunes“, ce sera toujours le cas ?   
« Nous sommes notamment en discussion avec 4 joueurs qui ont entre 27 et 29 ans ! On va essayer de faire un mix entre les joueurs d’expériences et les jeunes. Notre effectif reste quand même sur une très bonne base avec de nombreux joueurs qui prolongent, qui étaient habituellement utilisés et que l’on pourra découvrir dès ce mercredi sur les réseaux sociaux du club. Il faudra jongler avec les départs qui n’étaient pas prévus mais on n’est pas plus inquiets que cela. »

Quelles sont les priorités de poste au niveau des joueurs attendus ?
« Un joueur d’expérience par ligne : un gardien, un défenseur central, un milieu de terrain et un attaquant. »

Peux-tu nous parler de l’entente avec l’académie de Saint Louis d’Amara Traoré ?
« Avec Amara je m’entends plus que bien (rires) ! Pour cette saison, 2 joueurs vont nous arriver du Sénégal : un premier a déjà signé et un second devrait suivre… Avec Philippe Correia, on souhaitait un attaquant axial et si moi je pense ne pas me tromper pour un gardien, je sais qu’Amara ne se trompera pour un avant-centre. Celui qui va arriver est le meilleur buteur de la L2 sénégalaise et également international U20 ! »

Comment procèdes-tu actuellement sur cette partie recrutement durant cette période ?
« Normalement je ne travaille pas comme ça mais tout est perturbé par le COVID ! Il n’y pas de match, pas de joueur à superviser… J’essaie de contacter les anciens joueurs que je voulais faire venir avant, j’appelle les coachs pour des renseignements… On privilégie aussi les joueurs d’expérience avec ces fameux “faux jeunes” issus des centres de formation où je peux avoir aussi des renseignements ou encore des essais pour les joueurs lorsque l’on n’a pas de certitudes… »

« Si moi je pense ne pas me tromper pour un gardien, je sais qu’Amara ne se trompera pour un avant-centre. »

Le FCG c’est un staff, un groupe, un environnement… Y-a-t’il d’autres changements en cours ?
« Oui, Bernard Martin notre entraîneur adjoint arrête cette fonction pour se consacrer à d’autres activités. Quand Bernard nous a annoncé qu’il arrêtait dans cette fonction, on a eu envie de privilégier quelqu’un qui connaissait déjà bien le club et je l’ai alors proposé Bakeba Bayo. Même s’il revenait bien physiquement depuis 2 ans et demi de galère, je pense que c’était pour nous une opportunité et le coach a validé l’idée. Ce n’est pas encore officialisé mais cela devrait se concrétiser… »

Question récurrente mais non moins importante… Quels sont nos ambitions pour cette saison ?
« Bien sûr qu’on est ambitieux mais à ce jour, je ne peux pas annoncer des choses alors qu’on n’a pas encore débuté la nouvelle saison. On laisse cet objectif à ceux qui l’ont annoncé et on leur laisse volontiers ce titre de favori. On va garder notre étiquette d’outsider et pour l’instant on travaille pour avoir un bel effectif, une belle équipe. Avec le coach, nous nous prononcerons lorsque tout sera bouclé. »

Quid des objectifs pour le groupe Séniors espoirs en R1 ?
« Ce sera le maintien. On s’est concerté avec Fabrice : il aura son groupe en place mais on a convenu que des joueurs qui ne joueraient pas en N3 redescendent jouer en R1. On était parti sur le groupe qui était monté et qui avait fait un super travail et Fabrice va garder sa base et c’est tout à fait normal. Néanmoins, on lui a demandé d’intégrer entre 4 et 6 joueurs qui ne jouent pas les week-end. Cela dépendra des blessés, des suspendus etc… La reprise va être plus compliquée pour tout le monde et on va essayer d’avoir un lien encore plus fort entre les 2 équipes. »

Et pour l’Académie des jeunes ?
« L’objectif est d’amener les équipes le plus haut possible. Elles sont quasiment toutes au niveau régional et c’est déjà très encourageant. On vise aussi une équipe en National, à savoir les U17, et ce serait un grand signe de progression ! Là dessus, je fais une grande confiance à toute l’équipe de David Vasco et à tout le staff de l’Académie. Pour être ambitieux et pour durer, il va falloir avoir des jeunes de qualité pour espérer jouer en N3 voir en N2. Ce serait intéressant d’avoir des joueurs issus de la région pour jouer en séniors comme à la belle époque, cela a toujours été ma motivation et cela prend bonne tournure en tout cas. »

« Je fais une grande confiance à toute l’équipe de David Vasco et à tout le staff de l’Académie. Pour être ambitieux et pour durer, il va falloir avoir des jeunes de qualité pour espérer jouer en N3 voir en N2. »

Nous sommes à 4 mois du prochain match de championnat mais depuis 10 mois sans jouer… Comment gérez-vous cela en sachant que ce sera la même chose pour tous les clubs ?
« Pas tous les clubs puisque les réserves pros ont pu faire des matchs amicaux tous les week-end et c’est quand même un avantage. C’est ce qui nous manque : le temps de jeu. L’entrainement c’est bien mais cela ne remplacera jamais un match ! Toutefois, c’est une totale incertitude pour tous les autres clubs mais on s’y prépare. La reprise devrait avoir lieu entre le 10 et 15 juillet et il y aura peut-être 1 ou 2 matchs amicaux de plus que d’habitude. Il y aura aussi un stage de 4 à 5 jours de prévu, une chose qu’on a jamais fait avant. Bref, on essaie de tout mettre en œuvre pour être prêts pour le prochain championnat. »

Richard, un dernier mot pour celles et ceux qui suivent le FCG ?
« On travaille à bloc pour la finalisation de notre équipe, c’est un boulot de longue haleine, quelques heures de sommeil en moins mais pas d’inquiétude, on fera tout ce qui est possible pour réussir notre saison. J’ai d’ailleurs une marge de manœuvre très intéressante même si on n’a pas le même budget que certains… L’argent ne fait d’ailleurs pas tout et on a l’exemple en ce moment au plus haut niveau. J’ai surement le rôle du Directeur Sportif le plus beau de France avec un Président comme Bernard Canard avec lequel je travaille dans la sérénité totale. Il sait très bien qu’il n’a pas besoin de me mettre la pression car je suis un compétiteur. On sait où on veut aller et on fera tout ce qui est possible pour y arriver.»

Merci à Piero et Richard pour ces mots !
Retrouvez toutes nos interviews en cliquant sur ► ce lien

PLUS D'ACTUALITÉS...

[Nécrologie] Madeleine Jacquet nous a quittés …
[Mercato] Jean-Pierre Mendy, un latéral polyvalent débarque à Gueugnon !
[Académie] Retour sur les plateaux U06/U07 et U08/U09 de nos forgerons
[Mercato] Jason Luanda, un attaquant expérimenté a signé !
[Académie] La joie de nos jeunes forgerons en photos !
[Mercato] Moussa Guissé, nouvel attaquant du Groupe Espoirs
Facebook Twitter Instagram LinkedIn Video Newsletter Flux RSS


1