[Interview] Entretien avec Mansour DEMBA

Durant cette longue pause footballistique, Piero est allé à la rencontre de notre défenseur Mansour Demba

Piero : Bonjour Mansour, comment vas-tu et comment vis-tu cette période ?
Mansour Demba : « On essaie de faire avec. On ne peut pas faire de matchs mais on a quand même la chance de pouvoir s’entraîner 3 fois dans la semaine. Il est vrai que c’est dur mentalement car nous sommes des compétiteurs et on pensait à cette saison et à la montée. Malheureusement, ce sont des choses que l’on ne contrôle pas et on doit prendre notre mal en patience. »

Quelles sont tes activités hors-foot ?
« Dans le cadre de ma formation, j’interviens dans les EHPAD en tant qu’éducateur diplômé. On a un projet au club qui s’appelle Bien vieillir en Ehpad” (ndlr : plus d’info sur > ce lien) et avec 2 autres éducateurs, à savoir Franck et Fabrice Revuelta, on intervient 2 fois par semaine dans les EHPAD du département auprès des résidents. Le but c’est d’agrémenter et d’améliorer leur quotidien. De leur amener un peu de pratique physique adaptée en cette période compliquée et pour toutes ces personnes qui vivent en EHPAD et qui ne voient parfois pas grand monde. Cela leur fait déjà du bien de voir d’autres personnes et on travaille leur adresse avec des jeux d’équilibre, de la marche et de la coordination. On souhaite faire un peu de sport adapté mais aussi de passer un moment de convivialité avec eux et pour l’instant, cela se passe super bien que ce soit avec les résidents ou le personnel. On est bien reçus, ils sont satisfaits et ils ont hâte de faire la prochaine séance ! »

Tu jouais en N3 à Gonfreville la saison passée. Comment s’est passée votre saison ?
« C’était ma 3e saison l’an passé dans ce club de la banlieue du Havre. On y a fait une bonne saison avec notamment un 16e de finale en Coupe de France où nous avons reçu le LOSC devant presque 15000 spectateurs ! Auparavant, on avait battu Créteil chez nous, Saint Brieuc… Ca a été une bonne saison qui a été malheureusement stoppée par le COVID. »

Parles nous de ton poste de prédilection
« J’ai été formé comme excentré et j’ai joué latéral droit à Rouen. Ça s’est plutôt bien passé puisque je n’ai fait que des saisons pleines à ce poste ! »

Tu as eu quelques soucis à ton arrivée au FCG ?
« Oui et dès ma première séance d’entrainement ! Après un contact avec un joueur, j’ai eu une entorse de la cheville interne… Du coup IRM, séances de Kiné, etc… Pendant un mois je n’ai pas pu m’entrainer ni jouer.
C’est de la malchance et c’est compliqué à vivre : d’arriver dans un nouveau club et de terminer la première séance d’entraînement avec une blessure ! Tu viens de changer de région, tu ne connais encore personne… C’est un vrai coup dur ! Au final, mon intégration a été plus compliquée et même mentalement ça a été dur. »

« On ressent aussi un côté plus professionnel à Gueugnon ! »

Comment as-tu vécu le début de saison de l’équipe ?
« Je pense que l’équipe a fait un bon début de saison. Lors du match face au Racing Besançon perdu 3-0, si on analyse la partie je pense que l’on pouvait largement faire mieux. C’était un matchs décisifs face à un favori et on a tout de suite su réagir face à Sochaux. On a essayé de rebondir rapidement pour montrer qu’il fallait compter avec nous cette saison et sur notre public qui nous a poussé ! On voulait montrer qu’on étaient bien présents. »

Toi qui a joué à Rouen qui est monté en N2 comment juges tu ton équipe du FCG qui ambitionne la montée en N2 :
« On n’a une bonne équipe et un bon groupe avec un bon potentiel. Tout dépend maintenant de comment sera l’équipe pour l’année prochaine ou pour la suite qui sera donnée à cette saison interrompue… »

Gonfreville, Rouen, Amneville… Quelles sont les différences que tu perçois avec Gueugnon ?
« J’ai joué à 18 ans en N2 à Amneville en N2 et avec l’âge, j’ai appris à appréhender les matchs différemment. A Gonfreville en N3 par exemple, j’étais titulaire et cadre de l’équipe et dans ce rôle, on aborde les matchs différemment ! Quand je suis arrivé ici à Gueugnon, c’était aussi pour apporter mon expérience et j’aborde donc les matchs plus sereinement. On ressent aussi un côté plus professionnel à Gueugnon ! »

Mansour, qu’aimerais-tu rajouter pour finir cet échange ?
« Même si la période est compliquée, nous n’allons pas nous plaindre parce qu’elle l’est pour tout le monde et il y a certains qui en souffrent beaucoup plus que nous. Le plus important est d’avoir la santé et actuellement, le foot c’est secondaire. Je dis à tous : prenez soin de vous. »

Merci Piero et Mansour pour cet entretien !

PLUS D'ACTUALITÉS...

#NoelDuFCG – Participez à notre Calendrier de l’Avent !
[Offre d’emploi] Recrutement d’un(e) éducateur(trice) spécialisé(e) dans le sport adapté et le football (H/F)
[Agenda] Résultats du week-end du 27 et 28 Novembre 2021
[Partenaires] Le FC Gueugnon affilié à la Fédération Française du Sport Adapté
[Forgeron APERAM] Élisez le Forgeron du mois de Novembre
[Agenda] Week-end du 27 et 28 Novembre 2021
Facebook Twitter Instagram LinkedIn Video Newsletter Flux RSS


1