[Intersaison] Interview de Christophe Noluveau, Directeur Général au FCG

A quelques jours de la reprise et après le bilan à mi-saison du président Bernard Canard (à lire ici), retrouvez les mots du Directeur Général du FCG : Christophe Noluveau

Piero : Christophe, on te retrouve au FCG plus tôt ! Parles nous de cette période…
Christophe Noluveau : « J’ai effectivement effectué mon stage de fin d’étude au FCG sur la fin de saison 2006/2007 et le début de saison 2007/2008. Ce stage communication et marketing a été extrêmement enrichissant et m’a conforté dans le choix de mon avenir professionnel. Avoir la possibilité de faire un stage dans un club professionnel de Ligue 2 à quelques kilomètres de chez soi, qui plus est à “la campagne“, ce n’est pas donné à tout le monde. J’ai pu vivre deux situations diamétralement opposées : une fin de saison 2006/2007 où le FCG termine à une très belle 10e place et le début de la saison 2007/2008 qui allait être la dernière de L2 avant la rétrogradation en National… »

 

Par la suite et petit à petit, tu t’installes dans tes fonctions FCG avec de plus en plus de responsabilités…
« Je suis revenu au FC Gueugnon en 2013 après l’accession en CFA 2 de l’équipe première dans le but premier d’augmenter le nombre de partenaires. Je remercie le Président Canard et les dirigeants qui ont relancé le FCG (Michel, Alfred, Guy…) de m’avoir fait confiance à ce moment-là. Un travail important avait déjà été entrepris pour gagner la confiance des entreprises locales. J’ai donc poursuivi ces  démarches avec les membres de la commission sponsoring. Nous pouvons compter aujourd’hui sur le soutien de 180 partenaires quand nous n’en comptions qu’une dizaine après la liquidation judiciaire en 2011 !
Ensuite mes fonctions ont naturellement évolué car l’aspect développement économique est étroitement lié à la structuration générale du club. N’oublions pas que le club était en reconstruction et qu’il fallait aussi le développer humainement… Aujourd’hui, nous avons la chance de pouvoir compter sur plus de 100 bénévoles et leur investissement est incalculable. Nous avons souhaité également “professionnaliser” le club avec l’arrivée de Guillaume il y’a 2 ans et Thomas cette année. Notre volonté est donc de solidifier nos bases pour se donner les moyens de grandir. »

 

Nous pouvons compter aujourd’hui sur le soutien de 180 partenaires quand nous n’en comptions qu’une dizaine après la liquidation judiciaire en 2011 […] Nous avons la chance de pouvoir compter sur plus de 100 bénévoles et leur investissement est incalculable.

 

Cette nouvelle fonction  de “Directeur Général”, pour toi qui a gravi tous les échelons cela doit être une réelle satisfaction ?
« Oui, je suis très honoré ! Je prends cela comme un gage de confiance accordé par le Président et le Comité Directeur mais également comme une responsabilité importante : celle de continuer à faire grandir ce club avec tous les hommes et femmes qui font le FC Gueugnon. Pour discuter souvent avec les membres de l’Amicale des Anciens, je mesure la dimension de ce club. J’en profite d’ailleurs pour les remercier de leur soutien. »

 

Comment décrirais-tu ton rôle désormais, outre le fait que tu fédéreras l’ensemble des composantes du club en tant que bras droit du président ?
« Mon rôle s’inscrit dans la structuration et l’organisation que souhaitent mettre en place le Président et son Comité Directeur. Cela ne va pas bouleverser le schéma actuel car l’organisation du club est déjà performante. Nous travaillons sur ce modèle avec Richard qui de son côté gère le domaine sportif. Nous avons des responsables de pôle dans chacun de nos domaines d’activités. Le but est de définir ensemble les objectifs et les besoins de chacun pour que puissions obtenir des résultats aussi bien sportivement qu’extra sportivement. »

 

Nous essayons effectivement de garder l’identité du club en misant sur le savoir-faire et l’expérience locale tout en faisant confiance à la jeunesse. Nous avons besoin de nous appuyer sur ce qui se fait de mieux sur notre territoire et ce dans tous les domaines. Beaucoup de talents nous ont rejoints et nous travaillons pour en attirer d’autres. »

 

Le fait de te retrouver avec des “anciennes” gloires du club comme Richard Trivino, Michel Berthommier, Philippe Correia (entraîneur)… Jumelé à un président chef d’entreprise qui connait bien le FCG et respecté par tous et également entourés de beaucoup de jeunes comme toi, des éducateurs, des jeunes arbitres, des jeunes collaborateurs… Est-ce une combinaison qui te plat pour affronter les différents objectifs ?
« Oui, je n’aurai jamais imaginé les côtoyer quand j’étais jeune en tribune et lorsque je les voyais jouer au Stade Jean Laville… C’est une immense fierté de porter les couleurs du FC Gueugnon et de travailler avec des hommes qui ont fait l’histoire du club.
Nous essayons effectivement de garder l’identité du club en misant sur le savoir-faire et l’expérience locale tout en faisant confiance à la jeunesse. Nous avons besoin de nous appuyer sur ce qui se fait de mieux sur notre territoire et ce dans tous les domaines. Beaucoup de talents nous ont rejoints et nous travaillons pour en attirer d’autres. »

 

Parlons des différents pôles du club tel que le sportif dont l’arbitrage, les féminines, le médical mais également le financier, l’administratif, la sécurité, le commercial avec les partenariats, la communication avec l’évènementielle ou la formation… Quelle serait pour toi la bonne politique à mettre en œuvre ?
« Notre volonté est de développer tous nos pôles avec des secteurs évidemment prioritaires. Nous travaillons déjà sur la future licence fédérale mise en place par la FFF avec des objectifs sur la structuration du club, la labellisation et la féminisation de notre école de football et la formation de nos encadrants. L’arbitrage est également un dossier sur lequel nous devons travailler sans relâche (ndlr : Lire 3 jours pour devenir arbitre !).
L’aspect financier va de pair avec le développement de ces pôles et est primordial pour donner les moyens au secteur sportif d’être performant. J’insiste sur la partie budgétaire et sur l’apport des entreprises et collectivités. Ce soutien n’est pas de droit et  il faut être reconnaissant de l’appui de nos partenaires. Nous construisons des relations de confiance avec eux, en développant des partenariats individualisés et sur du long terme.
Notre centre de formation Gueugnon Sport Formation, qui est une association distincte du FC Gueugnon, continue de se développer avec de nouveaux diplômes et ainsi forme de plus en plus d’apprenants.
Enfin il reste la problématique de nos infrastructures. Si nous avons la chance de disposer du Stade Jean Laville grâce à la Ville de Gueugnon, nous avons en revanche un handicap énorme avec la propriété de notre plaine d’entrainement et de compétition. Seul un club professionnel pourrait assurer financièrement et humainement l’entretien et la mise aux normes d’une telle plaine. Beaucoup d’énergie et de temps ont été consacrés à ces terrains et nous survivons grâce à l’implication de nos bénévoles, joueurs et partenaires privés. Mais cette situation n’est pas viable et nous serons dans l’obligation de trouver rapidement une solution locale ou extérieure. »

 

Si nous avons la chance de disposer du Stade Jean Laville grâce à la Ville de Gueugnon, nous avons en revanche un handicap énorme avec la propriété de notre plaine d’entrainement et de compétition […] Beaucoup d’énergie et de temps ont été consacrés à ces terrains et nous survivons grâce à l’implication de nos bénévoles, joueurs et partenaires privés. Mais cette situation n’est pas viable et nous serons dans l’obligation de trouver rapidement une solution locale ou extérieure. »

 

On peut comparer le FCG à l’image d’un TGV avec une motrice qui tire tous les wagons (cités plus haut)… La motrice ne serait-elle pas l’équipe première qui a débuté de belle manière cette première partie de championnat ? Comment vois- tu ça ?
« Un club de football est effectivement comme un train qui va de gare en gare. Mais à la différence d’un train classique, il n’y a pas de terminus. Nous, ce que nous pouvons changer c’est la destination et la classe dans laquelle on voyage… Notre locomotive est cette année très performante et nul doute que cela rejaillit sur l’ensemble du train jaune et bleu. Tout le monde peut se rendre compte de la nécessité de la compétitivité de l’équipe première. Cela ne peut être que bénéfique à notre formation et nous pouvons tous saluer le travail effectué par Bernard et Hubert, et maintenant par David et Patrick au niveau de la formation et de l’école de football. C’est un travail sur le long terme et je tiens à saluer leur implication ainsi que celle de tous les éducateurs, dirigeants et parents. »

 

C’est la période des voeux, quels sont les tiens ?
« J’adresse tous mes vœux de bonheur, réussite et santé à tous les joueurs, dirigeants, éducateurs, arbitres, partenaires et supporters du FC Gueugnon ainsi qu’à leur entourage. Que 2020, 80e anniversaire du FCG, soit une année historique pour notre club. »

 

 

 

Merci également à toi Christophe et rendez-vous au stade Jean Laville.