[Interview] Durant la trêve, entretien avec le Président Bernard CANARD

A l’occasion de la trêve hivernale, nous avons rencontré le Président Bernard CANARD afin de faire le point à la mi-saison.

 

 

Piero : Bonjour Président, tout d’abord comment allez-vous vous qui siégez depuis 2011 à la présidence du FCG ?
Bernard CANARD : « Bonjour, tout va pour le mieux même si effectivement les années passent très vite ! La Présidence est une charge difficile, contraignante, dans un emploi du temps déjà chargé mais passionnante à la fois. »

 

 L’AJ Auxerre nous gâche un peu notre plaisir car avec notre nombre de points actuel, nous devrions être premiers mais voilà nous avons un adversaire qu’il faudra aller chercher dans la 2ème partie de saison…

 

Si on pouvait faire un premier bilan 2019 de mi saison dans le global
« Si on parle de nos équipes séniors et en particulier de l’équipe première, même en étant optimiste nous n’aurions jamais pensé être à ce niveau de performance ! Même si la fin de l’année nous laisse un petit peu un goût amer avec 2 défaites et 1 nul plus l’élimination en Coupe de France. L’AJ Auxerre nous gâche un peu notre plaisir car avec notre nombre de points actuel, nous devrions être premiers mais voilà nous avons un adversaire qu’il faudra aller chercher dans la 2ème partie de saison… »

 

On peut dire que le championnat  l’équipe première a du vous faire plaisir ?
« Oui, c’est un grand plaisir car au bout de 9 ans de Présidence, j’ai envie que l’équipe passe un palier. Le groupe vit bien, peu de blessés… Malgré tout il faudra rester vigilant sur la 2ème partie de saison, maintenir cette cohésion, cet état d’esprit car tout reste fragile. »

 

Quelles sont, à votre avis, les raisons profondes de cette embellie pratiquement jamais vu…
« Les raisons sont multiples : un bon recrutement avec des joueurs de qualité, un amalgame qui s’est fait facilement et rapidement entre les anciens et les nouveaux, un bon début de saison avec une équipe pratiquement au complet sans blessés ou si peu, ni suspendus, des résultats qui ont aidé le groupe à bien vivre ensemble, peut être quelques changements dans la préparation… Les entraînements, un préparateur mental, une équipe médicale réactive qui prend en charge immédiatement chaque joueur blessé… Voilà peut être ce qui fait que nous en sommes là… »

 

Sur le plan médical, beaucoup de nouveautés et rationalisation de l’ensemble ont été faites cette saison ?
« Oui, nous avons cherché à comprendre pourquoi notre club avait autant de blessés d’une année sur l’autre. Le groupement médical mis en place (médecin, pharmacien, dentiste, kiné, radiologue etc…) fait partie de notre volonté de tenter de trouver des solutions à ces blessures, éviter que les joueurs fassent n’importe quoi, qu’ils soient réellement suivis par cette équipe avec un coordonnateur. »

 

Y aura t’il un mercato d’hiver pour le FCG manière de consolider l’acquis ?
« Normalement non sauf si un ou plusieurs joueurs venaient à partir ou si une bonne opportunité nous était proposée… »

 

Au chapitre de la formation des jeunes joueurs, y-a-t’il des projets en cours ?
« Nous essayons de convaincre les jeunes de venir chez nous, ou tout du moins d’utiliser les structures existantes pour faire bénéficier les jeunes de la région de notre savoir faire.
Le stage avec Real de Madrid sur Juillet 2020 démontre bien que de grands noms de club utilise notre structure et notre savoir faire. Pour ce cas précis, un maximum de 100 jeunes filles ou garçons de 7 à 16 ans pourront bénéficier pendant 5 jours d’éducateurs du Réal, c’est une grande fierté pour notre club et nos éducateurs de recevoir un club aussi prestigieux ! »

 

>> Infos et inscription au stage avec Real de Madrid 

 

La formation reste un objectif fort pour le FCG ?
« Bien sûr ! Notre club est connu et reconnu pour sa qualité de formation, j’espère retrouver certains joueurs d’ici quelques années dans notre équipe première… »

 

Justement l’équipe réserve composée de jeunes tourne bien aujourd’hui !
« Bravo à l’équipe B qui vient de monter et qui, après un départ difficile, a trouvé ses repères. Cette équipe est composée effectivement de jeunes, c’est le choix de Fabrice Correia. Bien sûr ces jeunes de l’équipe B sont amenés à évoluer à l’avenir en équipe A ! »

 

Depuis que j’ai pris ce club en “main” , j’ai toujours fait en sorte que nous soyons à l’équilibre. Ne dépenser que ce que nous avons mais pas ce que nous n’avons pas. Jamais la mairie n’a mis un centime pour combler un trou, jamais un partenaire n’a été sollicité pour boucher ou anticiper une année de partenariat, jamais je n’ai mis un centime pour combler un déficit…

 

Sur le plan des partenariats, privés ou publics, où en est le club ? Je crois qu’il y a un travail considérable fait par l’équipe développement… Pour rappel, vous faisiez partie des derniers partenaires privés lors de la reprise du club…
« Un travail remarquable de fond a été fait ! D’anciens partenaires reviennent les uns après les autres, certaines blessures sont profondes et ne permettent pas encore à certains à être des nôtres.. Mais les résultats actuels nous aident dans cette démarche et j’ai bon espoir de faire venir ou revenir de nouveaux partenaires avec l’aide de l’équipe commerciale actuelle. »

 

D’ailleurs sur le plan financier, le FCG a encore démontré qu’il gérait bien !
« Depuis que j’ai pris ce club en “main”,  j’ai toujours fait en sorte que nous soyons à l’équilibre. Ne dépenser que ce que nous avons mais pas ce que nous n’avons pas. Jamais la mairie n’a mis un centime pour combler un trou, jamais un partenaire n’a été sollicité pour boucher ou anticiper une année de partenariat, jamais je n’ai mis un centime pour combler un déficit… Alors oui le club est géré sérieusement et j’en suis fier !
Pour la saison 2018 – 2019 nous avons un déficit de 8 000 € sur un budget de 700 000 € lié exclusivement aux charges patronales de nos contrats d’apprentis que nous ne connaissions pas à l’époque et qui s’élèvent à 20 000 €. Sans cela nous étions bénéficiaire… Cela s’explique facilement et ne pose aucun problème. »

 

Qu’est ce que vous inspire le fait que des clubs ne peuvent pas en dire autant à ce sujet ? ±
« Un club, c’est comme dans une entreprise ! A un moment donné quand on ne respecte pas largement les règles, on doit être exclu ou lourdement sanctionné… Besançon la saison dernière est l’exemple à ne pas suivre. Il suffit que la mairie, le département, la région ou d’autres institutions viennent combler le déficit… C’est trop facile et cela fausse le championnat, avec tout le respect dû à Besançon et son histoire… Montceau semble être cette année dans la même situation. C’est dommage pour le championnat, pour sa régularité… Je n’en dirais pas plus. Pour autant, nous pouvons tous un moment donné faire des erreurs et mal apprécié certains points ou certains financements. Un partenaire important ou des partenaires peuvent nous quitter sans prévenir… Il faut donc être prudent et il ne faut jamais dire que cela ne peut pas m’arriver… »

 

La taxe d’apprentissage évolue quelles sont les conséquences et adaptations prévues pour le FCG…
« Les conséquences seront importantes pour le club avec une collecte qui n’arrivera plus au club ou si peu.. A nous de trouver d’autres ressources ! Nous multiplions les initiatives avec des clubs amis, nous formons des joueurs d’autres clubs, nous cherchons aussi d’autres diplômes… Nous avons anticipé cette évolution sans pour autant être de sûr de maintenir le même niveau de financement. Le changement c’est aussi les charges patronales sur les contrats d’apprentis depuis le 01/01/2019. Ces chargent n’existaient pas du tout ou pratiquement pas avant, il faut donc les anticiper sur nos budgets.
Le plus difficile est de faire un budget, celui de la saison dernière et celui de cette saison, sans savoir à quel niveau seront les cotisations patronales… Nous avons régularisé notre budget et actualisé celui de cette saison depuis que nous connaissons le montant de ces fameuses charges, c’est à dire depuis octobre 2019 pour une loi qui s’applique depuis le 01 janvier 2019 ! »

 

Le FCG aura un directeur général en la personne de Christophe Noluveau ! C’est également un point pour la préparation du futur ?
« Christophe Noluveau voit son statut changer parce qu’il le mérite par son travail au quotidien, son investissement pour le club, sa connaissance du club et le bon rapport qu’il entretien avec tout le monde : partenaires, institutions, etc… »

 

Un des problèmes récurrent concernant l’arbitrage, y-a-t’il des bons signes pour la ou les saisons à venir ?
« Nous travaillons pour être en règle avec l’arbitrage, nous y sommes actuellement mais cela reste fragile pour cette saison… Par contre, de nouveaux arbitres vont compter pour nous la saison prochaine. Nous essayons de convaincre en interne pour passer les formations et examens… Cela semble être le cas donc oui nous avons de bons signes pour l’avenir. »

 

[Arbitrage] 3 jours pour devenir arbitre !

 

L’événementiel fait aussi partie des actions vitrines du FCG ! Y-aura-t’il d’autre matchs comme Lyon / Geneoa ?
« Depuis 2 ans nous avons la chance de recevoir de grands matchs avec de grandes équipes! Le Varietes CF (ndlr:  voir tous les articles) et en juillet 2019, un match amical de préparation entre Lyon et le Genoa (ndlr: voir tous les articles). Nous ferons tout pour renouveler ce type de matchs, aussi bien pour des raisons sportives et attractives que financières. »

 

Maintenant, parlons des grands chantiers pour la suite de la saison et après ?
« Il n’y a pas de grands chantiers mais des points précis à travailler, les féminines jeunes font partie de nos obligations, c’est difficile nous y travaillons… Les jeunes également, nous devons faire en sorte que nos équipes de jeunes soient plus compétitives que à l’heure actuelle, je fais confiance aux personnes en place pour trouver des solutions ! »

 

Ne nous cachons pas, l’équipe première de Philippe Correia reste la locomotive du club ! Votre espoir concernant  la suite du championnat ?
« Nous allons tâcher de continuer sur ce formidable début de saison. Bien sûr que nous sommes ambitieux, l’arrivée de nouveaux joueurs en début de saison ne nous permettait pas de nous situer réellement, maintenant nous espérons finir sur le podium et pourquoi pas à la première place… L’AJ Auxerre reste incontestablement le favoris pour la montée, à nous de prouver et confirmer tout le bien que nous pensons de notre équipe.

 

Les remerciements, je les formule aux supporters qui donnent une belle image de notre club. Toujours présents dans les déplacements, toujours présents à domicile, c’est une source inestimable d’encouragement pour nos joueurs

 

Vous avez surement aussi des remerciements à formuler pour tous ceux qui  gravitent autour du FCG ?
« En premier lieu les remerciements, je les formule aux supporters qui donnent une belle image de notre club. Toujours présents dans les déplacements, toujours présents à domicile, c’est une source inestimable d’encouragement pour nos joueurs.
Merci également aux partenaires, toujours de plus en plus nombreux ! Aux salariés du club Christophe, Guillaume, Thomas ainsi qu’à l’ensemble de nos bénévoles qui œuvrent à la réussite de notre club et bien sur les dirigeants, éducateurs, entraîneurs… »

 

Vos voeux pour la nouvelle année ?
« Déjà la santé à tous et l’espoir d’une bonne surprise en fin de saison.. Bonnes fêtes de fin d’année à toutes et tous et bonnes année 2020. »

 

Merci Président !