Inox Express avec Florent Perraud

Inox Express avec Florent Perraud

(31 août 2013)

Inox ExpressA quelques heures de la 2e journée de CFA2 opposant Gueugnon et le DFCO B à Jean Laville, Flo Perraud est revenu avec nous sur son passage dans la cité des forges et sur son retour à Dijon.

Florent Perraud

Inox Express : Tout d’abord, comment vas-tu ?
Flo Perraud : Je vais très bien merci je rentre de notre match contre Laval avec une belle victoire !

 

Après avoir fait tes classes à l’ASSE, tu as pas mal bourlingué entre des postes de titulaires et remplaçants, entre différentes divisions, différents clubs, différents prêts… Finalement, c’est à Gueugnon que tu as pu faire tes preuves et jouer une saison complète ?!
C’est vrai que j’ai beaucoup voyagé. Gueugnon a permis d’être élu meilleur gardien de national. Cela m’a permis d’engranger beaucoup de temps de jeu et d’expérience.

Saison compliquée pourtant puisque tu es arrivé lors de la période la plus sombre du club. Sportivement parlant d’abord avec un maintien obtenu lors de l’avant dernière journée dans un derby contre Louhans… Administrativement parlant ensuite avec des soucis financiers qui amèneront le dépôt de bilan du club quelques mois après ton départ.
L’opportunité offerte par Colmar a été salvatrice et tu as pu “échapper” à la situation grâce aussi à Tony Vairelles qui a accepté de te libérer. Comment as-tu vécu la situation ?
Ce fut une période très compliquée. J’étais venu pour retrouver la Ligue 2 avec un super projet gueugnonnais. Mais administrativement puis sportivement le ciel s’est vite assombri.
Tony a été honnête envers le groupe en nous expliquant qu’il n’allait sûrement pas pouvoir réussir à terminer la saison. Il m’a permis de me libérer et ainsi de pouvoir retrouver un contrat, un club et d’assurer mon avenir sportif.

 

Le maintien avec Colmar acquis, tu files à Sedan jouer les doublures derrière Ulrich Ramé. Pourquoi ce choix ?
Pourquoi le choix de Sedan ? Tout simplement parce que Sedan était l’un des grands favoris en Ligue 2 pour la montée. Et le fait d’être doublure de Ramé, un grand monsieur du foot français, m’a énormément intéressé.

 

Finalement, te voilà de retour à Dijon ! Après le départ du top twittos bourguignon (http://bit.ly/18dhyea) aka Baptiste Reynet pour Lorient, te voilà même propulsé titulaire dans les cages ! Avec l’arrivée de Benjamin Lecomte, cette première place est temporaire ?
Avec l’arrivée de Lecomte, les cartes sont redistribuées même s’il commence numéro un.

 

Malgré un début de saison plutôt mauvais, quel est l’objectif du club ? Et le tien ?
L’objectif du club est de faire mieux que la huitième place de l’année dernière voir peut-être la montée. Pour ma part, l’objectif est d’aider le groupe pour terminer le plus beau possible

Florent Perraud

Revenons au FC Gueugnon qui se relance doucement en CFA2 après 2 saisons de DH Bourgogne (une montée et une coupe de Bourgogne). As-tu suivi le redémarrage du club ?
Bien sûr que je continue à suivre le FCG !!!!!!!

Dans nos arrivées, notre club a enregistré le retour de 2 anciens coéquipiers : Terry Rammou et Nacer Bennemra, tu en as de bons souvenirs ?
Terry est un bon gamin qui me faisait vraiment rire à l’époque ! Après ça reste un joueur qui a un réel potentiel. Quant à Nacer, il est pétri de qualités ! C’est un joueur très technique.

 

Finalement, quelle est ton meilleur souvenir sous le maillot jaune et bleu ?
Mon meilleur souvenir reste mon titre de meilleur gardien de national, titre décerné par les entraîneurs. C’est toujours sympa d’avoir une distinction personnelle dans un sport collectif.

Pour notre deuxième match de la saison, le premier match à domicile ! Nous recevons samedi la réserve du DFCO. Que peux-tu nous dire de l’équipe ?
La formation au DFCO est devenue quelque chose de très important pour le club avec l’ouverture de son centre de formation cette saison. C’est donc une équipe jeune et prometteuse qui sera là pour apprendre durant toute la saison.

Tu viendras au match ?
Non je ne serai malheureusement pas présent match.

Un prono ?
Un petit 2-2 me ferait plaisir. Il n’y aurait pas de jaloux !

Enfin, tradition dans notre rubrique interview, c’est à toi de conclure dans notre tribune libre !
Pour terminer, encore un grand merci aux supporters qui malgré les jours difficiles sont toujours restés derrière nous les joueurs à l’époque. J’espère vite les revoir dans le monde professionnel, c’est tout le malheur que je souhaite à ce grand club français !

L’équipe de la communauté du FCGueugnon sur Facebook tient à remercier Flo Perraud pour le temps qu’il nous a accordé, lui souhaite un très bonne saison à Dijon et l’attend avec impatience à Jean Laville !

copyright