[Sport e.Leclerc Académie] Entretien avec Geoffray RICHELET

Retrouvez l’interview de Geoffray RICHELET en charge de l’école de foot du FCG (baby-forgeron / U11).

Piero : Bonjour Geoffray, peux-tu te présenter à ceux qui ne te connaissent pas ?
Geoffray RICHELET : « Je suis originaire d’Autun et je suis arrivé à Gueugnon il y a 3 ans à 27 ans. J’ai eu un parcours scolaire dans l’animation avec un BAFA puis un BAPAAT (Brevet d’aptitude Professionnelle d’Assistant Animateur Technicien de la jeunesse et des sports) et un BPJEPS Option foot. J’ai ensuite travaillé au FC Autun où j’occupais un peu toutes les casquettes au club mais principalement en tant que responsable U13 ainsi que la section ATSF (Aménagement du Temps Scolaire option Football) et de la section féminine. »

Racontes-nous ton arrivée au FCG…
« J’avais arrêté au FC Autun et c’est David Vasco qui m’a appelé et m’a présenté le projet autour des jeunes pour que le FCG retrouve ses lettres de noblesse dans ce domaine. Le club avait besoin de se re-structurer et se renforcer au niveau éducateurs. J’ai pris le risque et j’ai bien fait car j’ai pu toucher un peu à tout et je suis très content d’être ic.i »

Tu es désormais responsable de l’école de foot (Baby Forgeron – U11) ?
« En effet. Je souhaitais m’occuper des plus jeunes, sans forcément être sur la compétition mais plutôt la formation et de les voir évoluer. On m’a donc proposé d’être le responsable de l’école de foot qui va du baby-forgeron jusqu’au U11. Au son sein, je m’occupe de l’encadrement, j’aide sur les séances… Il faut aller sur l’aspect ludique dans ces catégories pour leur donner de la motivation sous forme de jeux, mais sans faire de la garderie… On a enfin eu une année complète après les COVID et je pense que cela se passe plutôt bien. »

« David Vasco m’a appelé et m’a présenté le projet autour des jeunes pour que le FCG retrouve ses lettres de noblesse dans ce domaine. »

Quel est ton regarde sur l’évolution de la sport e.Leclerc Académie depuis ces 3 années ?
« Niveau chiffre avant le COVID, nous étions 40 enfants à l’école de foot et l’année dernière, nous avons atteint le chiffre de 95 enfants en ajoutant la section baby forgerons. Cette saison, nous sommes déjà 103 et je pense qu’un effectif entre 100 et 120 serait idéal car il ne faut pas aller trop loin et privilégier la qualité plutôt que la quantité.
Niveau sportif aussi l’évolution est dingue depuis 3 ans… Et plutôt rapide ! David Vasco a fait un travail fou avec les autres éducateurs pour l’académie et toutes nos équipes à 11 sont désormais au niveau régional maintenant. On rattrape les équipes avec lesquelles on avait beaucoup de retard… »

Quelle est la ligne directrice et la philosophie de l’école de foot ?
« Mis à part le baby ballon qui, pour le coup est un peu à part avec cette aspect ludique de la découverte du foot, l’idée commune et directrice avec tous les éducateurs est d’être dans le jeu et dans l’apprentissage. On suit individuellement chaque enfant et au delà du travail technique qui est très important chez nous, c’est aussi l’état d’esprit et aussi la mentalité qui nous importe. C’est d’être un club uni et d’avoir la mentalité FCG, c’est une chose qui demande du temps mais que l’on a également priorisé. »

Qu’en est-il des féminines qui peut-être un sujet complexe ?
« C’est génial car on a plus en plus de filles au niveau de l’école de foot ! Il y a encore des arrivées l’année prochaine en complément de notre bon noyau. Les filles s’entrainent avec les garçons mais je pense que la situation évolue bien et qu’on aura une équipe U11 à 8. »

« Au delà du travail technique qui est très important chez nous, c’est aussi l’état d’esprit et aussi la mentalité qui nous importe. C’est d’être un club uni et d’avoir la mentalité FCG »

Quels sont les compétitions pour les catégories de l’école de foot ?
« En baby-forgeron, il n’y pas pas de compétitions, c’est que de la découverte du football. Sinon, les jeunes évoluent en plateau où l’on accueille des clubs voisins tel que Rigny, Neuvy ou Bourbon par exemple et on fait des mini-matchs : des 5 vs 5 ou des 4 vs 4. L’objectif est surtout de prendre du plaisir ! »

L’école est labellisée Excellence, c’est une belle reconnaissance ?
« Une belle reconnaissance et on mériterait le label Elite juste au dessus pour lequel il nous manque juste une équipe de féminines… Mais Alex (ndlr: Alexandre Lavigne, responsable féminines) travaille dessus et ce la label ne doit pas être une obsession. On travaille en ce sens mais surtout pour faire évoluer nos jeunes, c’est cela notre priorité et si ce label doit arriver, il arrivera. »

Et quels sont tes objectifs personnels ?
« J’ai encore un contrat d’un an mais je suis super heureux ici : l’ambiance est bonne et on travaille bien avec les enfants. J’adore aussi les parents et tout se passe bien. Je veux que l’école de foot progresse un maximum ! »

Quel serait ton mot de la fin ?
« Peut-être un message à tous celles et ceux qui voudront venir au FCG ! N’hésitez pas à nous contacter, c’est avec plaisir qu’on échangera ! »

Merci à Piero et Geoffray pour cet entretien.

PLUS D'ACTUALITÉS...

[Total Foot – Radio Cactus] David VASCO : « Le bilan est plus que positif, on est passé au plus haut du niveau régional et chaque génération est complète. »
[Groupe Espoirs] Les séniors déroulent face à la JO Creusot
[eSport] Lancement de la saison 2022/23 du FCG eSport – nouvelle équipe Rocket League
[National 3] Les forgerons poursuivent par un nul face à Andrézieux-Boutheon
[National 3] Changement d’horaire et de lieu pour la rencontre face à Andrézieux-Bouthéon
[National 3] Une prestation encourageante malgré la défaite face à Vierzon
Facebook Twitter Instagram LinkedIn Video Newsletter Flux RSS


1