Partenaires

[Nécrologie] Marc DOYEN, ancien dirigeant du FCG, est décédé …

Nous avons appris dernièrement le décès d’un ancien dirigeant qui a marqué son passage au FCG pour la particularité de sa fonction, en la personne de Marc Doyen à l’âge de 85 ans.

Unanimement connu et reconnu dans la cité des Forges, Marc DOYEN a servi le club du FC Gueugnon pendant environ 15 ans de 1988 à 2003 environ, 15 saisons plutôt devrions nous dire ! tellement il était attaché à la vie du Club, aux équipes, aux joueurs, aux dirigeants du FCG … et même les équipes adverses, même les arbitres et officiels ! … à travers sa gentillesse dans son rôle d’accueil au stade pour les matchs à domicile.
Toujours présent, toujours à l’heure, il était fidèle au poste dès l’arrivée des équipes, il connaissait toutes les délégations des clubs visiteurs et réciproquement … il connaissait toutes les habitudes de nos joueurs, il était aux petits soins pour que tout se déroule pour le mieux y compris dans le tunnel d’accès au terrain ou il siégeait en responsable de l’ordre et la sécurité.

Voilà la photo de Marc, tel qu’on pouvait le croiser aussi bien à Jean Laville les soirs de match de Ligue 2, … qu’à VF pour assister aux matchs de Jeunes … il en “ratait” pas beaucoup. Il adorait le Club !
Il occupait entre autre fonction municipale, d’assurer le gardiennage du stade et demeurait dans la maison près des tennis, il se déplaçait toujours avec son vélo dans les chemins du stade et on le croisait en ville inévitablement sur le 2 roues !

 

Arrivée l’heure de la retraite, il s’est abonné dans les travées de la tribune, avec son beau frère et sa nièce et a continuer de supporter le FC Gueugnon, la casquette vissée sur la tête. Il a beaucoup  donné au football et le football lui a rendu beaucoup de plaisir et assouvi sa passion.
Sitôt ouverte, il était venu visiter la nouvelle tribune Nord avec son fils Michel pour bien s’assurer que “son stade” continuerait a vibrer à la moindre occasion !
Il attendait avec impatience de revivre des grandes heures de gloire du Club dans cette enceinte qu’il a tant parcourue en long et en large.  Il envisageait bien sûr de venir assister au dernier match de Gala avec le Variétés … mais cette diable de maladie en a décidé autrement, hospitalisé dans l’été à Paray, puis transféré à Charolles pour les dernières semaines de lutte ou malheureusement il s’éteindra le 23 octobre.

Pas très loin du fameux couloir qu’il gérait à merveille, là ou il a pu croiser entre autre Loulou Nicollin, le voici en compagnie de Thierry Roland

Au nom de tous les dirigeants, joueurs, entraineurs, amis de Club, nous adressons à son épouse, ses 3 fils, ses petits enfants et arrière-petits enfants, sa famille, ses proches, ses amis … nos plus sincères condoléances.

Selon sa volonté, ses obsèques ont eu lieu le 26 octobre 2018 dans la stricte intimité familiale. Nous aurons une pensée pour sa fille Laurence décédée en 1999.

R.I.P