[N3 J25] #LeDerbyDu71 : Entretien avec le Président Bernard Canard

Suite à la défaite face au FC Montceau (5-0), le Président Bernard CANARD a souhaité s’exprimer publiquement via notre site officiel. Au cours d’un entretien avec Piero, il nous dévoile son ressenti et les perspectives futures du club.

 

 

Bernard CANARD : Président

Le FCG était sur une phase positive avec des victoires consécutives et une qualification en Coupe de Bourgogne Franche-Comté. Puis “patatras” cette lourde défaite essuyée à Montceau. Quelles sont vos impressions Président ?
« D’une manière inexplicable nous n’avons pas joué ce match. L’envie était du côté de Montceau, pas chez nous. Le FCMB mérite sa victoire. Ce constat était le même pour le match à domicile en  Janvier 2019. Je suis en colère après cette défaite dans ce derby, surtout après un 5-0, et de la manière dont nous avons joué… Nous n’avons pas le droit. »

Le capitaine Yves Owomat après le match confiait: “Maintenant je tiens à m’excuser particulièrement par rapport aux supporters et ceux qui soutiennent le FCG”…
« Bien sûr nous n’avons plus rien à jouer en championnat, certains joueurs vont partir mais l’excuse du capitaine n’est pas suffisante, c’est trop facile. »

Sur “Le JSL” le titre était “Montceau avait l’amour du maillot” un mot sur cette remarque :
« Oui, Montceau sortait d’une déroute et avait à cœur de se racheter contre Gueugnon. Dans un derby, ils l’ont fait d’une belle manière. Je ne crois pas que l’amour du maillot soit plus fort à Montceau qu’à Gueugnon. La majorité des joueurs des 2 clubs respectent leur maillot. Il est vrai que nous avons une catégorie de joueurs de passage et l’encrage local est beaucoup moins vrai qu’à une autre époque, mais c’est vrai pour tous les clubs. Le titre, même s’il reflète la réalité de ce match, est trop fort. »

Le dernier match à domicile contre Grandvillars et la coupe de Bourgogne Franche-Comté restent toujours des objectifs pour cette fin de saison. Vous allez faire de “l’anti-démobilisation” ?
« Les joueurs avaient l’ambition de remporter les derniers matchs. Nous devons bien finir contre Grandvillars, pour un rachat (qui ne remplacera pas pour autant le raté de Montceau).  La Coupe de Bourgogne Franche-Comté devient plus que jamais un objectif sur lequel nous devons aller le plus loin possible. Les joueurs ne sont pas encore en vacances. Ils le seront après ces matchs et je l’espère après la finale où nous irons pour gagner. »

Vous allez parler aux joueurs et au staff  ?
« Oui ce soir. »

Sans s’avancer on imagine que vous avez des objectifs pour la prochaine saison. comment allez-vous préparer cette étape avec vos partenaire, comment allez vous communiquer la dessus un vaste chantier ?
« J’avais émis un souhait en début de saison qui était celui de finir le plus haut possible en envisageant la première place. Je pensais que l’équipe de cette saison, qui avait la base de la saison dernière, et que nous avons renforcée pouvait atteindre cet objectif… Je me suis trompé, j’ai surévalué cette équipe. Nous allons continuer à construire et avoir de l’ambition. On ne va quand même pas nous reprocher d’être ambitieux. Je reste persuadé que l’ensemble des partenaires me suivront pour  l’avenir, tout en écoutant toutes les remarques qui peuvent nous être faites. Vaste chantier je ne sais pas, des retouches indispensables c’est sûr. »

Le mot d’ordre pour cette fin de saison malgré ces échecs ?
« VICTOIRES pour les matchs restants et gagner la Coupe de Bourgogne Franche-Comté. »

Sincèrement l’ambition reste toujours la même Président, malgré ces échecs comment le vivez vous ?
« Oui j’ai toujours l’ambition, car je sais que ce championnat National 3 est très difficile. Je n’ai aucune crainte de jouer en National 2. C’est  l’objectif “première place” en N3 qui est difficile à atteindre. Les réserves PRO bousculent la hiérarchie. Certains clubs comme Besançon et d’autres ont des moyens bien supérieurs aux nôtres, il faut être débrouillard. Nous jouons dans un championnat National qui est d’un très bon niveau, il faut en être conscient. J’ai également l’impression que le niveau s’élève d’une année à l’autre. Je ferais tout pour que nous arrivions un jour à cet objectif d’accession en National 2 tout en respectant nos adversaires. »

La confiance au staff actuel est-elle toujours d’actualité ?
« C’est une question légitime qui revient régulièrement et c’est normal. Sur ce point, je vais être très clair. Je suis le seul responsable à avoir annoncé une possible montée pour la fin de saison. L’entraîneur, Richard TRIVINO ou Guy CLOPIN ne sont pas ceux qui ont fixé cet objectif. Je maintiens donc ma confiance à Philippe CORREIA comme entraîneur et à Richard comme directeur sportif. Si nous ne changeons pas le staff, ce n’est pas pour autant que rien ne va changer. Chacun à son niveau sait et va se remettre en cause. »

 Votre credo pour la fin de saison et la saison 2019-2020 ? Allez-vous communiquer sur le sujet ?
« Une réunion va avoir lieu le Mardi 28 Mai au soir où nous définirons nos objectifs et où chacun pourra  s’exprimer dans le respect des uns et des autres. »

Qu’avez-vous à dire en première impression, aux supporters déçus ainsi qu’à vos partenaires ?
« Je ne peux que les suivre dans cette déception. Je leur demande de nous renouveler leur confiance. Chacun dans le club fait à son niveau le maximum : éducateurs, entraîneurs, bénévoles, salariés, dirigeants… Nous travaillons tous à la réussite de ce club. C’est un engagement permanent. »

 En conclusion “une défaite humiliante pour mieux rebondir”  ?
« Oui une défaite humiliante dans un Derby où l’enjeu local est important. Rebondir est une évidence. J’attends des joueurs une réaction d’orgueil, c’est bien le minimum. »

 

Merci Président Bernard Canard.

 

 

 

Article d’après match