[N3 J17] FC Gueugnon – Dijon FCO B : Réactions

Retrouvez les réactions captées par Piero à l’issue de la défaite face à Dijon B lors de la 17ème journée de National 3 (2-3).

 

micro interview

 

Philippe CORREIA : Entraîneur

Piero : Philippe, on a fort mal débuté ce match. Dommage car il y a eu une belle réaction avec ces deux buts avant la mi-temps ? :
« C’est le moins qu’on puisse dire. Ce qui m’agace c’est qu’en deux matchs, on donne cinq buts à l’adversaire et ce ne sont pas des buts du niveau. Dijon n’en demandait pas tant, aujourd’hui on a fait trois offrandes donc pour gagner un match il faut en marquer quatre à la maison, on se complique la tâche. Après par contre il y a eu une très bonne réaction. On a réduit le score, on est revenu à 2-3 en première mi-temps et on a fait un bon début de seconde mi-temps. On s’est procuré pas mal de situations où le ballon est passé devant le but et où j’aurais aimé un peu plus de présence. Mais c’est dommage parce qu’effectivement on ne peut pas démarrer avec un handicap de trois buts, c’est trop difficile contre une telle équipe pleine de jeunes joueurs talentueux. »

On peut avoir des regrets au vu de l’ensemble du match où l’on aurait pu marquer plus ? :
« Oui, si on a été costauds défensivement en début de saison, aujourd’hui on prend beaucoup trop de buts. On en marque deux à domicile et on en marquera pas toujours quatre. Aujourd’hui on s’est créé pas mal de situations mais il faut qu’on mette plus de rigueur défensivement c’est surtout ça. »

 

 

Fabrice REVUELTA : Milieu de terrain

Piero : Fabrice, c’est un match où on a plutôt mal commencé et finalement on a failli renverser la table :
« Oui c’est dur d’analyser le match. On n’est pas rentrés dans le match aussi bien défensivement qu’offensivement et puis on s’est fait punir. Voilà on a essayé de revenir, on a eu un petit sursaut d’orgueil mais pas suffisamment pour emballer le match en 2e mi-temps. »

Comment expliquer ce début de match, vous n’étiez pas prêts mentalement ? :
« Non je ne pense pas. On est tombés sur une bonne équipe, les petites erreurs se payent cash. Là c’était collectivement, on n’y était pas et je ne me l’explique pas. On n’est pas rentrés dans le match. »

 

 

Hugo NSEKE : Attaquant


Piero :
Hugo, on s’est compliqué le match dès le départ avec ces trois buts encaissés en vingt minutes :
« Oui on a fait trois erreurs. Ils ont été efficaces devant le but et on part avec un handicap mais on n’a pas relâché. Mais malheureusement on n’a pas su mettre le troisième but pour égaliser et aller chercher le quatrième. On perd ce match sur des erreurs c’est tout. »

Comment avez-vous pris la décision de qui allait le tirer le pénalty ? :
« On m’a demandé si je voulais le tirer ? J’ai pris mes responsabilités et je suis parti le tirer tout simplement. »

Tu ne t’aies jamais posé de question même au moment du tir ? :
« Non du tout, je ne me suis pas posé de question ce sont des responsabilités c’est tout. J’ai tiré et j’ai marqué. »

Je t’ai trouvé très bien dans ce match. De l’aile, tu es même passé au milieu :
« Oui au début j’ai commencé sur le côté après je suis passé au milieu de terrain où je me suis senti bien. C’est un poste auquel j’ai aussi été formé donc j’ai retrouvé quelques sensations. Cela fait du bien et tant mieux si j’ai fait un match correct. »

Qu’est ce qui nous a manqué en fait au départ ? :
« Moi je pense qu’il nous a manqué de la rigueur. Forcément quand on part avec trois buts de retard, c’est très compliqué de passer une très belle équipe comme celle de Dijon. Ils sont costauds défensivement, après on a eu la chance d’avoir de l’orgueil et d’essayer de revenir mais je dirais que ce sont ces trois buts qui nous ont fait très mal. »

A 2-3 on y croyait à la « remontada » ? :
« Oui forcément on est revenu à 2-3 avant la mi-temps donc oui on avait quarante-cinq minutes. S’ils en avaient mis trois en vingt minutes, nous aussi on pouvait en mettre trois et en quarante-cinq. C’était possible mais ils ont été costauds, ils ont bien gardé leur but. »

 

 

Axel DROUHIN : Défenseur

Piero : Axel, après un début de rencontre calamiteux, on peut nourrir des regrets surtout après nos deux buts ? :
« Je vais m’excuser pour l’expression mais on a « déconné ». Mais quand même oui on a su réagir, mais c’était quand même trop tard. Après en seconde période on n’a pas su faire la différence, on aurait dû la faire, on va travailler pour ça, pour essayer de ne pas prendre de buts en début de match. Travailler la défense, pour pouvoir marquer des buts il faut déjà travailler la défense. »

Personnellement tu rentrais de blessure. Comment t’es-tu senti durant cette partie très contrastée ? :
« Bien, je suis bien rentré dans mon match. J’ai fait de bonnes choses dès le début, après c’est vrai que j’avais mon coude un petit peu en arrière-pensée mais c’est passé outre la performance je pense. Je me suis fait un peu mal vers la fin du match mais le mental a pris le dessus et j’ai su oublier la douleur. »

 

 

Merci à tous pour ces réactions.

 

Article d’après match