[N3 J10] CA Pontarlier – FC Gueugnon : Réactions

Retrouvez les réactions captées par Piero à l’issue de la belle victoire contre Pontarlier lors de la 10ème journée de National 3 (1-3).

 

micro interview

 

Philippe CORREIA : Entraineur

 

Piero : Philippe, encore une victoire à l’extérieur, une 9e victoire face à une grosse équipe de Pontarlier relégués de la N2. Un match qui a peut être été long pour toi malgré tout ?
« Cette partie a été longue et difficile parce qu’on est tombé face à une bonne équipe de Pontarlier. Je ne m’attendais pas à un tel niveau malgré les 4 absents annoncés ; cette victoire a été d’autant plus méritée qu’elle est, comme le titrait le JSL, « une victoire en costaud ». C’était vraiment une belle victoire d’équipe collectivement, individuellement, je pense que cela a été un de nos meilleurs matchs ».

 

Pendant ces 15 jours, on avait des joueurs en formation la première semaine d’autres qui pansaient leurs plaies, cela a servi aussi pour pouvoir rebondir et finalement bien repartir ?
« Oui oui, ça a été des semaines un peu compliquées à gérer entre la semaine où nos joueurs étaient en formation donc une semaine un peu perturbée… J’ai été agréablement surpris, ils se sont vite ressaisis et vite remis dedans. Cela n’a pas effacé la défaite contre Auxerre mais voila, ça nous réconforte sur ce championnat où l’on va être très compétitifs ».

 

On mène rapidement au score 2-0, ils reviennent au score à la 45e puis on a été à 10 à la 55e… N’as-tu pas craint à ce moment-là ?
« Non, on mène rapidement même un petit peu contre le cours du jeu parce que c’était un match très ouvert et il y avait des occasions de part et d’autre. Pontarlier aurait pu ouvrir le score à plusieurs reprises mais on faisait bloc. Cela a été une première mi-temps très plaisante et on est rentré avec le 2-1 ! Pour autant, je n’étais pas inquiet. j’avais passé ce message à mes joueurs à la mi-temps déjà puisque sur ce qu’ils avaient proposé j’étais plutôt confiant. Sur chaque contre-attaques et attaques rapides on mettait le danger à cette défense de Pontarlier donc j’étais confiant et je savais qu’on allait marquer le 3e but. J’étais persuadé qu’on allait aggraver le score mais je ne me doutais pas qu’on allait jouer à 10… Et c’est d’autant plus gratifiant de marquer à 10 contre 11 chez le 3e une équipe qui descend de N2, cela veut dire beaucoup de choses ! ».

 

Pourrais t’on faire un point sur l’infirmerie et les suspensions avant d’aborder le match contre Sens ?
« Malheureusement il y a le jeune Hugo Nseke qui va certainement être suspendu 3 matchs d’après le barème des sanctions, Steeven Harrison sera encore absent 3 semaines, Trésor Nyamwisi aussi. Fabrice Revuelta par contre revient de suspension… Les vacances vont être les bienvenues ».

 

Justement on va rencontrer Sens qui vient de rechuter contre Besançon Foot après sa victoire contre Roche Novillars et son nul contre Dijon B, comment allez vous aborder cette rencontre à domicile ?
« Avec beaucoup de sérieux, ce n’est pas toujours les matchs les plus faciles à préparer et les plus faciles à jouer. On va s’occuper de nous comme on a fait depuis le début de saison. Je demande à mes joueurs de mettre beaucoup d’intensité dans le jeu et c’est ce qui fait la différence cette année, c’est ce qui fait qu’aujourd’hui on peut aller presser et maintenir cette pression pendant plus d’une mi-temps donc c’est très encourageant pour la suite ».

 

Philippe, t’était-il arrivé dans ta carrière de joueur ou d’entraineur d’enchainer 9 victoires sur 10 matchs dont 6 à l’extérieur pour 1 seule défaite ?
« Non, la meilleure série qu’on ait faite sur une saison c’était 3 fois 6 victoires consécutives… mais 8 non ! ».

 

 

Albert BANING : Capitaine

 

Piero : Albert, c’est une victoire acquise en costaud ! Comment as-tu vécu ce match ?
« Comme une belle victoire à Pontarlier, 3e du classement et surtout qui suivait cette défaite contre Auxerre. C’étaient 3 points à prendre contre une belle équipe du championnat. Il fallait aussi prendre ces distances au classement face à cette équipe et c’est ce qu’on a su faire en marquant dans les premières minutes. Malgré le fait qu’il soient revenus au score, on étaient confiants et on savait qu’on pouvait l’emporter… Lorsqu’on a été à dix, on est restés dans la même logique et on est restés confiants. On a su jouer le coup quand il fallait et on a marqué le 3e but pour remporter le match ! ».

 

Encore une victoire et l’extérieur cela doit vous encourager pour la suite ?
«C’est toujours satisfaisant de gagner, on est toujours en tête et c’est gratifiant. Ça nous récompense du travail accompli et c’est effectivement encourageant pour la suite oui… ».

 

On devra affronter Sens ce samedi, une équipe qui a énormément besoin de points…
« On va jouer à domicile où l’on vient de perdre des points contre Auxerre donc il va falloir de toute manière gagner devant notre public et aussi pour garder la première place. ».

 

Capitaine, comment êtes-vous physiquement et moralement ?
« Pour moi tout baigne ! Et pour l’équipe et le groupe aussi, il faudra faire attention de ne pas se blesser… ».

 

 

Axel DROUHIN  : Défenseur et buteur

 

Piero : Axel, buteur ! Racontes nous comment personnellement tu as vécu toi cette rencontre ?
« Dès l’entame du match j’ai vu que Pontarlier était une équipe qui ne lâchait rien et qui joue beaucoup les duels… Mais on a su répondre dès le début ! Ensuite, je marque assez tôt sur corner bien tiré par Anthony Vuolo. On a vite doublé par Omar Wade ce qui nous a conforté. Ensuite, on a eu un moment de moins bien… A la mi-temps on s’est dit que si on continuait comme ça sur la même lancée, on pourrait gagner… Ensuite Hugo Nseke prend un rouge avec un peu d’injustice selon moi par rapport à ce qui s’est passé… A ce moment là, j’ai regardé le chrono et il restait une grosse demi-heure à 10. Avec Rafael Calonge on s’est dit que si on l’avait fait à 10 contre Besançon foot, on pouvait le faire aussi contre Pontarlier. La fin de match a été assez épuisante à toujours répéter les mêmes gestes défensifs et finalement le 3e but de Omar Wade nous a libéré ! Pontarlier est vraiment une belle équipe. ».

 

Et maintenant, place à Sens, une équipe dans un autre registre vainqueur à Roche Novillars et qui a perdu en jouant à 10 en fin de match contre Besançon Foot…
« On sera de toute façon méfiants et comme à chaque match, on va travailler la semaine. Chaque match est différent et surtout il faudra le gagner à domicile pour nos supporters qui étaient nombreux la dernière fois ! On aura encore besoin d’eux samedi. ».

 

Dylan MAMESSIER : Milieu  

 

Piero : Dylan, comment as-tu vécu ce match ?
« C’est une grosse victoire contre Pontarlier, un match compliqué… On a fait une bonne première mi-temps et le but que l’on prend avant la 2e mi-temps nous a un peu perturbé mais je pense qu’on est bien rentré en 2e mi-temps. Le carton rouge nous fait mal à la 55e mais on a quand même réussi à marquer le 3e but qui nous a fait beaucoup de bien pour finalement obtenir la victoire. On a fait une grosse rencontre, on a tous joué ensemble, on a été combatifs et avec un super état d’esprit… C’est, je pense, ce qui nous booste. ».

 

Tu étais positionné différemment par rapport à d’habitude ?
 «Oui, j’ai joué devant la défense avec Rafael Calonge mais j’ai déjà joué à ce poste. Ce n’est pas mon poste de prédilection mais je joue là où le coach me le demande et je me donne à 100 %. ».

 

Quel est l’ingrédient principal a cette équipe où, même s’il manque des joueurs, gagne quand même ?
« Je pense que c’est l’état d’esprit, on ne lâche rien même s’il y a des absents. Celui qui prend sa place fait le taf comme le titulaire et c’est vraiment l’état d’esprit du groupe qui fait que pour l’instant nous sommes tout en haut, et nous allons tout faire pour le rester. ».

 

Justement, comment vois-tu cette rencontre face à Sens, une équipe qui fera tout pour arracher des points pour son maintien ?
«C’est clair que cela sera un autre match que Pontarlier et même Auxerre, une équipe qui va surement nous attendre pour contrer mais après, on a les armes pour contrer ce genre de dispositif et pouvoir remporter les 3 points. ».

 

 

Omar WADE : Attaquant – 2 buts

 

Piero : Omar, c’est encore une victoire à l’extérieur et pas contre une équipe facile ?
« Oui, c’est vrai que ce n’était pas une équipe facile. On savait tous que Pontarlier est une équipe qui va au charbon, qui ne lâche rien. On a bien préparé cette rencontre pendant les 2 dernières semaines pour bien entamer le match là bas et au final, on l’emporte. On s’est servi du match contre Auxerre, un match référence, pour rebondir et l’emporter. ».

 

Vous meniez 2-0 puis mi-temps à 2-1… Avez-vous quelque peu douté ?
« On s’est parlé pendant la mi-temps et on s’est dit qu’il fallait redoubler d’efforts. De plus, on a joué à 10 et ils ont poussé mais nous avons pu résister pour l’emporter. ».

 

Parles nous de ce 3e but, balle de match que tu marques…
« C’était sur une contre-attaque et j’ai senti le coup… Sur un centre je vois Franck, je lui ai dit « laisse » et je l’ai mise au fond. ».

 

Ce but a surpris même notre staff qui croyait en un premier temps que la balle était sur le petit filet, tu as mis de l’effet à la balle volontairement ?
«Oui (rires) j’ai fait un effet pour pouvoir tromper le gardien… J’ai vu qu’il avait anticipé alors j’ai usé de mon expérience pour la mettre au fond. ».

 

Retour à Jean Laville pour recevoir Sens dans un match piège ?
« Oui mais comme contre Pontarlier, on prend tous les matchs au sérieux. On reste sur notre objectif de continuer notre série jusqu’au mois de Décembre en un premier lieu… ».

 

Tu marques des buts et tu es même le meilleur réalisateur du championnat, qu’est ce qui te motives ?
« Je suis toujours motivé, à l’entrainement et pendant les matchs. Je suis un attaquant et il faut être motivé pour marquer, pour aider son équipe et c’est mon travail de marquer pour aider l’équipe dans ses objectifs. ».

 

 

Merci à tous pour ces réactions.

 

Article d’après match