[Interview] Journal d’un forgeron (dé)confiné : Thomas Doridot

Alors que la France est sortie du confinement, Piero n’a pas lâché son micro et poursuit les interviews nos forgerons !

micro interview

Piero : Thomas, comment se sont passés ces 55 jours de confinement pour toi ?
Thomas Doridot : « Honnêtement je dirais que le confinement n’a pas été compliqué pour moi parce qu’en dehors du foot, je travaille et on n’a jamais arrêté de travailler. Cela me permettait de sortir tous les jours avec les attestations de mon employeur et de retrouver les collègues en respectant les règles. Le reste du temps, je respectais le confinement à la maison et je suis juste sortie pour faire des courses et des achats de première nécessité. On échangeait avec les collègues du foot à travers des groupes sur les réseaux sociaux ce qui me permettait de prendre des nouvelles. D’ailleurs, tout le monde avait l’air de bien se porter ! J’ai également échangé avec les coachs, le staff et avec Richard Trivino par téléphone… »

 

Peux-tu nous parler de ton emploi ?
« Je travaille dans une imprimerie à Luzy et je peux organiser mon travail pour pouvoir m’entraîner au club et surtout pour pouvoir gagner ma vie car je n’ai pas de contrat de travail avec le FC Gueugnon. Je cherchais du travail et j’ai pu rentrer dans cette entreprise où j’ai été formé en 1 mois et demi. »

 

Quels sont les activité de ton entreprise à Luzy ?
« C’est l’entreprise Lithopress spécialisée dans la fabrication d’étiquettes adhésives et cartonnées. On fait des planches pour des laboratoires, pour la médecine et aussi des étiquettes pour l’alimentaire. Nous sommes une quarantaine d’employés environ. »

 

Comment s’est passé l’organisation dans l’entreprise avec les normes anti Covid-19 ?
« Notre direction a très bien géré ça. On a eu des masques, des gants, des gels… Tout a été mis en place pour que tout se passe bien et pour que l’on puisse travailler dans de bonnes conditions. »

 

Racontes-nous tes premiers pas au football : comment et où as-tu fait tes débuts avec un ballon rond ?
« Comme de nombreux enfants, j’ai pratiqué à plusieurs sports : la boxe, le judo, du foot… En fait depuis tout petit, j’ai fait du sport. J’ai débuté jeune footballeur au club de Luzy où j’avais des copains qui y jouaient également. »

 

Comment as-tu rejoint le FCG ?
« J’ai un de mes meilleurs amis qui avait rejoint le FCG depuis 2 ans et il m’a parlé du club et j’ai pu rentrer au FCG aussi ! J’ai fait quelques entrainements et comme on avait l’air de bien m’apprécier, j’ai intégré le FCG… J’ai dû débuter en U15 avec mon nouveau club et j’ai joué avec les équipes de jeunes par la suite sans me prendre la tête… j’aimais jouer au foot en fait ! Et je n’avais pas l’obsession de me dire “je jouerai au plus haut niveau“… Je me disais que l’on verra bien et qu’en attendant, je joue ! »

 

Il y a deux ans, tu as quitté le FCG pour aller jouer en R1 au SNID ? Peux-tu nous parler de cette période ?
« En fait, cela m’a été bénéfique et m’a fait du bien de “changer d’air” on va dire… J’ai pris plus de confiance en moi et j’ai en plus retrouvé des copains ! Au SNID à Imphy, c’était un peu différent du FCG avec une autre approche qui m’allait bien. Dans le même temps en N3, je ne jouais pas trop et c’était plus compliqué pour moi. Du coup, je me suis demandé si je pouvais jouer descendre d’un niveau et jouer en R1 et je trouve que je me suis bien adapté. J’étais titulaire et je jouais au même poste qu’à Gueugnon : ailier gauche ou ailier droit. Cette période Imphy m’a fait du bien mais, au final, m’a permis de voir le sérieux qu’on avait au FCG… Il y a quand même un vrai cadre avec Philippe Correia, des règles strictes qui me manquait au SNID et c’est ce qui m’a fait revenir à Gueugnon. Un exemple ? Si l’entraînement devait débuter à 19h c’est pas 19h10 à Gueugnon, c’est beaucoup plus pro… »

 

Et donc, tu étais de retour au FCG…
« A Gueugnon, on a un cadre exceptionnel et je m’en suis rendu compte quand je suis parti. Il y a des joueurs qui ne se rendent pas compte de la chance d’avoir ce que l’on a ici à Gueugnon… Quand je suis arrivé en catégorie jeunes, j’avais été effaré de voir autant de terrains d’entraînements au FCG puis les grandes tribunes, les vestiaires… Après mon passage au SNID, je me suis dit que je pouvais jouer en R1 mais, mentalement, je me suis dit que je pourrais peut-être postuler pour jouer en N3…. Je suis revenu à Gueugnon pour essayer de passer un palier encore. »

 

Avec l’équipe de R2 où tu jouais habituellement, vous accédez à la R1 en étant le 2e meilleur 3e ! Toutefois le championnat a été brutalement interrompu alors que vous étiez sur une excellente dynamique… Comment as-tu vécu tout ça ?
« C’est frustrant… Nous étions sur une excellente dynamique et nous étions solides à ce moment là. Bien sûr, on aurait préféré monter “sur le terrain” et ça c’est frustrant… Mais je suis très heureux pour mon équipe bien sûr de pouvoir monter en R1 ! Cela a été rendu possible par la réorganisation des groupes de R1 par la Ligue BFC et il fallait tout de même être parmi les premiers au classement ! »

 

Lire [Régional 2] L’Équipe Réserve obtient son ticket pour le Régional 1 !

 

Quelles sont les différences entre les 2 niveaux R2/R1 ?
« Il y a des joueurs d’expériences et de meilleurs joueurs… Il y a des joueurs qui ont joué à des niveaux au dessus tel que Maxime Lafay ou Morad Benameur par exemple qui jouent en R1. Il y a un beau niveau ! »

 

Est-ce un plus pour les joueurs d’avoir des équipe séniors en N3 et en R1 ?
« C’est une très bonne situation parce que si on n’arrive pas à jouer en N3, on peut se dire qu’il y a un peu moins de déception en jouant tout de même en R1. C’est un bon niveau aussi avec une seule division en dessous de l’équipe première. »

 

Tu as pu jouer quelques matchs cette saison en équipe première, être dans le groupe et même marquer contre Roche-Novillars…
« Je me suis senti plus libéré que les autres années du fait d’avoir fait un bon passage au SNID. Cela m’a permis de reprendre un peu de confiance et ensuite, je me suis bien senti dans ce groupe. Je me sentais bien également lorsque je retournais jouer avec l’équipe B ! Par mon travail, je pense que Philippe a jugé bon de me faire débuter 1 ou 2 matchs et c’était franchement très intéressant… »

 

Tu as également été l’auteur d’un doublé en coupe contre ton ancienne équipe le SNID… Qu’as-tu éprouvé à ce moment là ?
« Franchement ce sont des moments particuliers! A chaque fois que je jouais avec Philippe, c’était un peu particulier car je n’ai pas souvent marqué… Le fait d’avoir la chance de jouer et en plus face à cette équipe, j’étais fier et c’était très valorisant ».

 

[fbvideo link=”https://www.facebook.com/FCGueugnon/videos/772094589894999/” width=”500″ height=”400″ onlyvideo=”0″]

 

Parles-nous de ce groupe en équipe première…
« Il y avait vraiment un bon groupe et je me sentais vraiment bien dans le vestiaire. C’était un bon mix de jeunes et d’anciens… une vraie belle équipe ! Lorsque je rentrais dans le groupe j’étais très bien accueilli car on rentre facilement dans ce groupe. Je connaissais déjà des joueurs comme Fabrice Revuelta ou Dylan Mamessier et finalement, même avec les nouveaux on s’est bien entendu. Il y avait une bonne ambiance et je pense que c’est ce qui a fait que le championnat s’est bien passé pour l’équipe. »

 

Tu as eu 2 entraineurs cette saison Fabrice Correia en B et Philippe Correia en A… Parles nous de ses 2 frères coachs ?
« Ce sont 2 coachs que j’apprécie vraiment et qui ont tous les 2 leur caractère… Un bon caractère ! Que ce soit l’un ou l’autre, j’aime bien le football qu’ils me demandent de jouer et je profite des conseils de l’un et l’autre. C’est surement pour ça que j’ai pu jouer un peu en équipe A. Cette année, j’étais content de revenir en sachant que c’était Fabrice qui driverait l’équipe B, je l’avais déjà eu comme entraîneur avec les jeunes et je l’avais vraiment apprécié. »

 

Tu as été prolongé dans l’effectif. Tu dois être heureux ? C’est même une belle opportunité pour toi ?
« Oui, je suis bien sûr content que le club compte sur moi pour la saison prochaine, cela me fait plaisir. Dans ma tête je voulais rester à Gueugnon et c’est surement une opportunité à prendre… A moi de la saisir ! »

 

Lire [Mercato] Les renouvellements pour la saison 2020-2021

 

Quels sont tes ambitions au niveau du football au FCG ?
« Je vais continuer à travailler et tout faire pour grappiller encore quelques minutes, quelques titularisations en équipe première. On verra ensuite ce qui se passera… J’espère clairement qu’on pourra rejouer les premiers rôles cette année pour la N3… C’est plus excitant et il faudrait monter. De toute façon, avec tous ceux qui sont restés, ceux qui vont arriver, et ceux qui auront des opportunités pour jouer, on aura encore une bonne équipe ».

 

Quel est ton poste préféré ? On voit souvent “milieu” sur les fiches…
« J’affectionne de jouer sur les côtés mais cela dépend des circonstances et je prends le temps de jeu que l’on me donne… J’ai effectivement vu qu’on me plaçait parfois au milieu mais je n’ai joué à ce poste quelques fois quand j’étais jeune et que sur 2 ou 3 matchs sans plus… »

 

Tu as un programme en attendant la future saison durant cette grosse période sans jouer ?
« Je pense qu’il faut avoir un peu de bon sens et aller de soi même courir, s’entretenir et surtout pas se laisser aller. En attendant la reprise des entrainements, je pense que tout le monde le sait et tout le monde aura besoin de se dépenser. »

 

Comment vis-tu le déconfinement à 20 ans ?
« Moi je pense que si tout le monde respecte ce qui est demandé et les gestes barrière, si les gens ne font pas n’importe quoi, tout se passera bien. Personnellement je vis très bien la situation et je vois l’avenir plus positivement que ce qu’on a vécu au départ. »

 

Je te laisse le mot de la fin : qu’aurais-tu envie de dire à tout à chacun ?
« Déjà merci pour cet entretien, j’espère que tout le monde se porte bien. Et concernant la situation, ce n’est pas parce que l’on peut sortir qu’il faut faire n’importe quoi. Il faut continuer à respecter les consignes et j’espère que l’on pourra se revoir tous très vite autour des terrains et sur le terrain. »

Merci à Piero et Thomas pour ces mots.
N’oubliez par de prendre soin de vous et de vos proches #ForgeronFamily !

Retrouvez nos interviews et notre série “journal d’un forgeron confiné

PLUS D'ACTUALITÉS...

[Interview] Entretien avec Christophe Noluveau, Directeur Général du FCG
[Nécrologie] Décès de Christopher AURIER
[Abonnements] Rejoignez la Forgeron Family !
[Gueugnon Sport Formation] 5 membres du FC Gueugnon diplômés !
[Académie] Recrutement de Gardiens de But
[Extra-Sportif] Le FC Gueugnon remet 400€ aux Papillons Blancs et La Vie de Château
Facebook Twitter Instagram LinkedIn Video Newsletter Flux RSS


1