[Interview] Forgeron Mag #1 avec Bakeba BAYO

Retrouvez l’interview de Bakeba BAYO réalisée à l’occasion de la 1ère journée de championnat face au FC Sochaux-Montbeliard B publiée dans le Forgeron Mag’ de ce samedi 28/08/21.

Retrouvez les historiques des Forgeron Mag dans le menu « Media » / « Forgeron Mag » ou sur >> le lien suivant

Piero : Bakeba, pourrais-tu nous retracer le résumé rapide de ta longue carrière ?
Bakeba BAYO : « J’ai commencé à Endoume très jeune, j’avais 13 ans. J’ai joué à Auxerre, puis à Louhans un aller-retour entre Louhans et Auxerre, tout cela en National N2 ou N3. A cette époque, je voulais du temps de jeu au plus haut niveau, c’est ce que Louhans m’a proposé. Ensuite je suis parti en 2e division Espagnole à Albacete pendant 3 ans. Je suis revenu en France, j’ai fait un break de 6 mois avant de rejoindre Macon, retour à Louhans avec Eric Boniface, c’est avec lui que j’ai connu le FC Gueugnon. »

Comment as-tu vécu cette période Gueugnonnaise où tu as très bien commencé mais qui s’est compliquée avec des blessures ?
« La première année s’est super bien passée pour moi, j’ai eu par la suite une petite blessure qui m’a écarté des terrains. C’est comme si elle m’avait toujours suivi. Quand j’ai repris je me suis tout de suite blessé de l’autre côté. Cela a été dur à vivre car je voulais aider mes coéquipiers, mais je ne le pouvais pas. Quand l’équipe va moins bien tu te sens impuissant, tu aurais pu amener un peu de fraicheur mais tu ne peux pas…   Je n’ai pas baissé les bras et j’ai toujours été avec le groupe, en tant qu’ancien, je les ai toujours aidés et soutenus ! »

Quels ont été tes meilleurs souvenirs dans ton long périple qu’a été ta carrière ?
« J’ai pas mal de souvenirs : en coupe de France contre Dijon, la montée avec Louhans, les plays-offs en Espagne avec Albacete avec la montée en première division, mon passage en Espagne restera inoubliable. »

« Lors de l’entretien de fin de saison, le coach et Richard m’ont demandé ce que je souhaitais faire, [..] Ils avaient une autre proposition pour moi : devenir entraîneur adjoint. Au début je n’y croyais pas, je leur ai dit d’arrêter la blague. C’est une marque de confiance, qui m’a beaucoup touché. »

Comment es-tu devenu l’entraîneur adjoint du FC Gueugnon ?
« Tout simplement. Lors de l’entretien de fin de saison, le coach et Richard (ndlr: Trivino) m’ont demandé ce que je souhaitais faire, je leur ai dit : soit je continue à Gueugnon, soit j’arrête le foot pour me projeter sur d’autres projets personnels. Ils voulaient que je reste en tant que joueur et ils avaient une autre proposition pour moi : devenir entraîneur adjoint. Au début je n’y croyais pas, je leur ai dit d’arrêter la blague. C’est une marque de confiance, qui m’a beaucoup touché. Il faut savoir que quand j’étais blessé, j’étais en fin de contrat et malgré cela ils m’ont prolongé quand même. »

Justement parle-nous de ton rôle d’entraîneur adjoint
« Je suis très proche de beaucoup de joueurs, nouveaux comme anciens. Je fais le lien entre les joueurs et le staff, parce que je sais qu’ils ont plus de facilité à se confier à moi qu’à l’entraineur. J’aime bien prendre le temps de discuter avec les joueurs, que ce soit du Football ou de sujets personnels. Je sais que je peux les aider ou les conseiller concernant les blessures, j’en connais un rayon *rire*. »

Ça doit être excitant pour toi de passer de l’autre coté de la ligne blanche ?:
« Très excitant oui ! je ne m’y attendais pas, j’avais prévu une reconversion au cas où, mais devenir adjoint ! Le match se vit d’une toute autre manière. Il faut savoir garder son calme et ne pas partager certaines émotions pour éviter de faire réagir les joueurs. C’est un autre monde, mais c’est toujours du Football. »

Et avec ce changement de statut, comment cela se passe avec les joueurs ?
« Ils me taquinent ! Quand j’étais blessé Franck et Fabrice Revuelta me chambraient déjà par rapport à cela, maintenant ils m’appellent l’adjoint ! Je pense que les joueurs le prennent bien dans l’ensemble. Certains ont encore du mal à s’y faire et j’en fais parti. »

« Le recrutement a été efficace ! On a perdu des joueurs mais l’effectif qui nous a rejoint est très solide ! »

Le groupe a connu quelques départs pendant cet épisode COVID, d’autres joueurs sont arrivés, parle-nous de cela
« On a eu des départ oui, notamment des joueurs qui étaient régulièrement sur le terrain. Le recrutement a été efficace ! On a perdu des joueurs mais l’effectif qui nous a rejoint est très solide ! »

Quel bilan peut-on faire après cette préparation (4 victoires, 1 nul et 1 défaite) ?
« Pas mal pour un groupe avec beaucoup de nouveaux joueurs, ils se sont bien intégrés, cela ne se fait pas ressentir. Le groupe est uni ! »

Vous allez jouer à Jean Laville samedi, le premier match officiel contre la réserve de Sochaux Montbeliard, comment vois-tu ce match ?
« C’est un premier match, on dit souvent ce premier match peut « planter » la saison. Nous affronterons une réserve pro, on ne sait pas ce qu’ils vont aligner. Ils ont une équipe jeune. On ne sait pas ce qui nous attend, j’espère qu’on fera le même match contre eux que la saison passée. »

Quels sont pour toi les objectifs que tu t’es fixé en tant qu’entraîneur adjoint ?
« Ce sera de prendre les matchs un à un et espérer terminer la saison le plus haut possible dans le classement. Être adjoint et jouer la montée serait parfait, mais ça, on le découvrira très vite ! »

Merci Bakeba.

PLUS D'ACTUALITÉS...

[FEOMA 2021] 6e édition du Forum de l’Emploi, le 1er Octobre à Jean Laville!
[CDF T3] US Cerisiers – FC Gueugnon : Réactions
[eSport] Le FC Gueugnon intègre la 2ème division EFA
[Agenda] Résultat du week-end 18 et 19 Septembre 2021
[CDF T3] US Cerisiers 0 – 0 FC Gueugnon (TAB 9 – 8 ) : Résultat
Facebook Twitter Instagram LinkedIn Video Newsletter Flux RSS


1