[Interview] Entre bilan et perspectives, entretien avec Richard Trivino !

Alors que la saison 2022-2023 a débuté, notamment avec le lancement du mercato, Piero revient avec notre directeur sportif Richard Trivino sur le bilan et les perspectives à venir pour le club forgeron !

BILAN

Piero : Bonjour Richard, quel bilan peut-on faire de cette dernière saison de la N3 ? On s’est même pris à rêver dans cette course poursuite pour la montée…
Richard TRIVINO : « C’est positif car il y a longtemps qu’on n’avait pas rêvé et ce, jusqu’à 2 journées de la fin… C’est positif et encourageant car chaque année on progresse. Les gens demandent beaucoup au FCG mais ils oublient aussi qu’on est une ville de 7000 habitants et qu’on doit rivaliser avec des villes de plus de 100 000 habitants. C’est également beaucoup plus difficile de faire venir les joueurs en N3 car cette division N3 n’attire pas… Pour le coup, heureusement que nous sommes le FCG sinon, j’aurais un budget pour planter des fleurs sur Jean Laville… »

Une saison positive donc, mais qu’a-t-il manqué au FCG selon toi ?
« C’est une saison très très positive : 5 défaites au total, avec celle de la dernière journée sans enjeu. 13 buts encaissés. Invaincu à domicile… Avec ce nombre de points, on serait monté les saisons précédentes mais le Racing Besançon a commencé fort avec 10 victoires en début de saison ! On a couru après eux mais ce n’est pas nous qui avons fait une mauvaise saison, ce sont plutôt eux qui ont réalisé une saison exceptionnelle.
Avant la dernière journée, nous avions que 3 points de retard ce qui veut dire que l’on avait fait autant de faux pas qu’eux malgré leurs 10 victoires en 10 matchs ! La seule différence c’est la défaite chez eux. Il est vrai que perdre chez Valdahon (ndlr: alors lanterne rouge) c’est frustrant et qu’on était prévenu ! Pourtant, ils avaient aussi battu le Racing… On se rend compte qu’on a eu du mal à jouer contre les équipes qui jouaient en bloc bas mais on apprend et on va y remédier en changeant des choses cette année. Au final, c’est un bilan très positif et c’est surtout frustrant il n’y ai qu’une seule montée. »

« A l’image de la locomotive N3, c’est tout le club qui progresse et ça, c’est très encourageant. »

L’équipe séniors espoirs a finit 5e ex-aequo ! Ça aussi c’est très encourageant pour le FCG ?
« En effet, l’équipe espoir avait pour objectif le maintien et on l’a fait assez rapidement avec des jeunes du cru et quelques joueurs de N3 qui redescendaient de temps en temps. On savait que ce serait difficile et on s’est maintenu assez aisément donc, c’est de bonne augure pour la suite. Bravo au groupe, au staff et à Fabrice Correia »

Et au niveau de la sport e.Leclerc Académie des jeunes forgerons, nos équipes sont désormais en régionale après la case district !
« C’était l’objectif que toutes les équipes évoluent en régionale. Bien sûr que l’on veut une équipe U17 en national mais on ne fait pas toujours ce qu’on veut et nos 16 ans ont fait une super saison ! C’est déjà bien. David Vasco et les éducateur font du bon travail, cela se voit par exemple lorsqu’on se remet à battre des équipes du coin qu’on ne battait plus… Au final et à l’image de la locomotive N3, c’est tout le club qui progresse et ça, c’est très encourageant. »

MERCATO

Pour cette nouvelle saison, quid des départs ?
« Les entretiens individuels ont été faits avant le dernier match même si on avait eu des hypothèses bien avant, notamment des joueurs qui voulaient partir, certains joueurs qui étaient convoités et puis des joueurs qu’on ne souhaitait pas conserver… Il va y avoir au minimum 9 départs. »

Cela semble beaucoup ! L’ossature est impactée ? Peux-tu nous donner des détails ?
« Sur les 9 départs, il y a les 2 ou 3 qu’on ne voulait pas garder. Il y aussi des joueurs qui jouaient moins.. On peut dire que sur le 11 titulaire type, on perd 4 joueurs. Par exemple Axel Drouhin, Marly Rampont et Saïdou Sam mais tous ces départs seront compensés. »

« Cette saison, on mise sur de l’expérience avec 2 ou 3 faux-jeunes qui ont déjà joué en N3. »

Comment-as tu opéré pour ces remplacements ?
« Cela fait plus d’un mois qu’on est dessus et ça s’intensifie en ce moment comme vous pouvez le découvrir sur notre site (voir la rubrique mercato). Aujourd’hui, nous sommes à 7 recrues effectuées déjà. On a fait signer aussi un attaquant, un des meilleurs buteurs cette saison avec 16 buts en N3 en plus d’Arnaud Rollin (ex FCMB), la défense aussi se renforce et on travaille encore sur d’autres joueurs… Normalement un milieu offensif, un latéral gauche et un excentré droit qui ont joué en N2 et qui devraient signer prochainement… Cette saison, on mise sur de l’expérience avec 2 ou 3 faux-jeunes qui ont déjà joué en N3. »

Et au niveau du staff ?
« Mis à part le départ de Théo Guimard, préparateur physique, pas de départ à signaler : le coach Philippe Correia restera bien sûr, son adjoint  Bakeba Bayo aussi ainsi que Fabrice Correia avec les espoirs. »

JEUNES & féminines

Nous évoquions la sport e.Leclerc Académie, avec son encadrement d’éducateurs confirmés et les sections sport-étude au collège et lycée, c’est une pépinière pour le FCG ?
« On commence à sentir les efforts au niveau des jeunes ! Ça commence à pousser pour rejoindre la formation avec nos éducateurs en contrat apprentis. Aujourd’hui et à tous les niveaux, le FCG recommence à attirer et c’est le cas en jeunes. Avec toutes les équipes en régionale et avec nos résultats, notamment contre des équipes locales que l’on bat, cela fait partie d’un tout. Il est encore tôt à ce jour pour avoir des joueuses et joueurs issus de notre académie en N3 mais c’est en cours de gestation, ils murissent et on prépare le long terme avec David Vasco qui chapeaute tout ça. »

Le football féminin reste encore un sujet compliqué ?
«  C’est difficile oui mais cela progresse à grande vitesse avec Alexandre Lavigne ! Il fait un travail monstre et cela se voit puisqu’il y a beaucoup de filles qui arrivent chaque année. Nous ne sommes pas les seuls à vouloir attirer les féminines et on progresse peut-être lentement mais on essaye de s’entourer avec des personnes compétentes. On ne s’en rend pas forcément compte mais il y a un super boulot qui se fait aussi avec les féminines. Le label et le nombre de licenciées sont de bons indicateurs des progrès et de notre dynamique mais plus concrètement, cela se constate avec les filles qui rejoignent les garçons en sport aménagé et nos féminines qui sont régulièrement convoitées par Dijon ou Lyon…. ça pour nous, c’est une fierté ! ».

NOUVELLE SAISON

Il y a toujours chez toi une grosse envie de passer la barre vers la N2 ?
« Bien sûr mais à Gueugnon, quand on annonce le maintien : on manque d’ambition et lorsqu’on annonce la montée mais sans l’accrocher, on est trop ambitieux ! En fait, on va revenir à l’essentiel en essayant de gagner un premier match puis un second match… Aujourd’hui j’annoncerai rien mis à part que l’on fait du recrutement intelligent avec nos moyens qui sont suffisants pour monter. D’autres ont bien sûr des moyens plus importants mais l’argent ne fait pas tout et le meilleur montera. Au final, l’envie pour moi serait de remonter très très haut et nous, on saura dire aux joueurs pourquoi ils sont là. Il faut toutefois rester lucide et ne pas oublier que ce qui est fait à Gueugnon est tout de même exceptionnel… »

Qui sont pour toi les candidats à la montée ?
« Je ne sais pas de quoi est fait le recrutement des aspirants à la montée mais on peut déjà citer Mâcon. Jura Dolois ne sera pas loin non plus et on s’interroge chaque année sur les réserves pros, Besançon Foot ou encore Pontarlier… »

« Comme d’autres amoureux du FCG, je fais tout cela avec mon cœur pour l’amour du club et ça, on ne pourra pas nous l’enlever. »

Quel est le programme des matchs amicaux et stage cet été ?
« C’est Guy Clopin qui s’en occupe et finalise le sujet. Il devrait y avoir 8 matchs amicaux et stage. Les infos serons diffusées sur le site internet ! »

A t’écouter, et ce sera le mot de la fin, j’ai l’impression que la passion est toujours la même chez toi Richard ! Toi qui a remporté la coupe de la Ligue, tu parles de la N3 comme si on était en L1 !
« Pour moi tout est compétition. Je participe pour gagner et quand en plus, ça touche mon club de cœur, c’est encore pire. Comme d’autres amoureux du FCG, je fais tout cela avec mon cœur pour l’amour du club et ça, on ne pourra pas nous l’enlever. »

Merci à Piero et Richard pour cet échange.

PLUS D'ACTUALITÉS...

[Total Foot – Radio Cactus] David VASCO : « Le bilan est plus que positif, on est passé au plus haut du niveau régional et chaque génération est complète. »
[Groupe Espoirs] Les séniors déroulent face à la JO Creusot
[eSport] Lancement de la saison 2022/23 du FCG eSport – nouvelle équipe Rocket League
[National 3] Les forgerons poursuivent par un nul face à Andrézieux-Boutheon
[National 3] Changement d’horaire et de lieu pour la rencontre face à Andrézieux-Bouthéon
[National 3] Une prestation encourageante malgré la défaite face à Vierzon
Facebook Twitter Instagram LinkedIn Video Newsletter Flux RSS


1