[Interview] Confinement acte II avec Fabrice Revuelta

Alors que la France est à nouveau confinée, Piero est allé à la rencontre de Fabrice Revuelta !

Piero : Bonjour Fabrice ! Comment vas-tu ? J’ai appris que tu t’étais blessé récemment…
Fabrice Revuelta : « Bonjour. Oui, je me suis fait une entorse au genou et j’en ai encore pour 1 ou 2 semaines… »

On peut dire que c’est un moindre mal que cela arrive maintenant ?
« (Rires) Oui, dans mon malheur j’ai la chance de ne pas louper de matchs. »

Comment passes-tu tes journées actuellement ?
« La semaine dernière j’étais en formation et sinon, on poursuit nos entrainements hebdomadaires au FCG. »

Revenons sur le championnat dernier terminé brutalement pour raison de Covid avec une deuxième place derrière l’AJA B. Est-ce digéré ?
« Oui et non car on aurait voulu, et moi en particulier, finir la saison. L’année dernière on a pris du plaisir à jouer et faire déjouer les autres ! J’aurais préféré finir la saison et il nous restait des beaux matchs à jouer : le match retour à Auxerre puis on recevait Besançon Foot juste avant la coupure et on allait au Racing Besançon. Après, même si ça aurait été très compliqué pour la montée, ça aurait surtout été un plaisir de jouer avec mes coéquipiers. »

Revenons à la saison en cours et ce second confinement après 5 journées (3 victoires 1 nul et 1 défaite) et cette 3e place avec un match en moins et, pour être complet, un revers au Racing Besançon. Pourrais-tu nous faire un premier bilan de ce début de saison tronqué ?
« Faire un classement seulement après 5 journées ne sert à rien. Il n’y a beaucoup de clubs avec un match de retard voir 2 matchs en moins comme Montceau… On ne peut pas juger ce classement qui est perturbé. Concernant notre début de saison, je dirais qu’il est correct car paradoxalement, c’est surement le match perdu contre le Racing où l’on a le mieux joué ! J’ai néanmoins le match de la coupe de France contre Selongey à travers la gorge et c’est le point négatif qui fait que ce début de saison est correct mais sans être excellent. »

N’est-ce pas paradoxal, la saison dernière nous perdions contre Auxerre B à l’issue d’un très bon match 3-2 ; cette saison on remporte le match contre Sochaux B, même score 3-2 et toujours après un très beau match qui avait relancée la dynamique…
« Oui, c’est exactement le scénario inverse qui s’est passé contre Sochaux B. Il est vrai que cela nous a mis en confiance et je pense qu’on a vu une vraie équipe. On a eu des moments difficiles à 2-1, on a eu les occasions et puis on va chercher la victoire au finish (ndlr: revivre le match en vidéo). C’est un point positif pour la suite. »

« C’est un plaisir de rester au FCG, c’est un club qui me tient à cœur et j’aimerais monter d’un échelon avant la fin de ma carrière… »

Tu es l’un des plus anciens joueurs du FCG encore en activité. Tu as connu la L2, le National, la DH (actuel R1) puis le N3 (ex CFA3) et tu es toujours fidèle au FCG. Comment vis-tu cela et comment vois-tu l’évolution de ton équipe ?
« Oui même si le plus ancien est Franck, mon cousin, qui a 1 mois de plus d’ancienneté (Rires). Personnellement c’est un plaisir de rester au FCG, c’est un club qui me tient à cœur et j’aimerais monter d’un échelon avant la fin de ma carrière… J’aimerai aussi jouer encore quelques années !!
Quant au groupe, franchement on a un collectif qui a beaucoup de qualités et de jeunesse. Certains disent que c’est un défaut mais pour moi c’est une qualité ! On a aussi des joueurs d’expérience pour “encadrer les jeunes”, je pense à Rafael Calonge, Franck Revuelta, Patrick Mvondo ou moi-même… »

Depuis que tu joues au FCG, as-tu évolué dans ton jeu ?
« Je pense que je gère un peu plus mon placement sur le terrain et, avec l’âge, je pense que je suis devenu plus un leader notamment par la parole sur le terrain, les gars m’écoutent beaucoup plus sur le terrain… »

Comment se passent vos entraînements actuellement, décris nous comment est le baromètre de du groupe :
« On fait 3 entrainements par semaines mais il manque la cerise sur le gâteau : à savoir les matchs du week-end. C’est frustrant mais le groupe s’entraîne bien et sérieusement. L’ambiance est bonne et on sait la chance que l’on a de pouvoir s’entrainer. Même si le championnat ne recommence pas tout de suite, on a vraiment de la chance de pouvoir s’entraîner. Oui, je me répète mais nous sommes des privilégiés ! Perso, je suis dégouté d’être blessé car j’ai vraiment envie de pouvoir m’entraîner. »

On n’a pas de visibilité sur la reprise du championnat ou sur des matchs de préparation… Comment appréhendez-vous cela ?
« Pour ma part, je me préparais de la même façon la semaine mais ce sont les matchs du week-end qui me manquent… Franchement, je ne sais pas comment ça va se passer pour la suite car on ne pourra pas reprendre tout de suite. Il y a beaucoup trop d’équipes qui n’ont pas pu s’entraîner. C’est ce qui est embêtant de ne pas pouvoir se projeter sur l’avenir mais l’essentiel, c’est de reprendre du plaisir à jouer et à vrai dire, on prend surtout du plaisir que lorsqu’on gagne ! »

Voudrais-tu rajouter un mot en cette période bis de confinement ?
« Tout d’abord et c’est le plus important, je souhaite une bonne santé à tous. J’espère qu’on sortira vite de cette pandémie, c’est l’essentiel. »

Merci Piero et Fabrice pour cet entretien !

PLUS D'ACTUALITÉS...

[YouTube] Dans l’ombre du FCG | Emmanuel Pisseloup
[Bénévoles] A la rencontre de Jean-Marc Lacroix
[Partenaires] L’Hebdo Forgeron #9
[Académie] Le FC Gueugnon et la JS Montchanin Odra organisent des détections communes
[Photos] Rétro des #MomentsForts2020
#NoelDuFCG – Résultat de notre Concours de l’Avent !
Facebook Twitter Instagram LinkedIn Video Newsletter Flux RSS


1