[Interview] Confinement acte II avec Fabrice Correia

Alors que la France est à nouveau confinée, Piero est allé à la rencontre du coach de l’équipe Séniors Espoirs du FCG : Fabrice Correia

Piero : Bonjour Fabrice, comment vas-tu et comment vis-tu ce 2e confinement ?
Fabrice Correia : « Ça va merci. Je suis actuellement en télétravail quasi à 100% et je retourne au bureau de temps en temps uniquement par nécessité. Je donne aussi un coup de main au sport études avec Jorge, Anthony et Gaby les mardis et jeudis et j’avoue que cela me fait du bien de
retrouver un peu le terrain. J’essaye d’être patient même si cela devient parfois frustrant de devoir rester souvent à la maison tous les week-ends. Je m’occupe, je fais quelques travaux chez moi, de peinture en ce moment, quelques balades… J’essaye encore une fois de respecter au maximum les consignes. »

Si on faisait un petit retour sur ces 3 matchs de début de saison en R1, quel est ton analyse sur ton équipe ?
« Il est compliqué de faire une analyse sur ce début de saison… Si je prends au niveau comptable, il n’est pas bon mais si j’analyse nos prestations, je dirais qu’il est encourageant. Il faut continuer à y croire ! Les garçons n’ont rien à envier aux autres équipes et il faut que l’on gagne en efficacité et que l’on provoque cette réussite qui nous fuit depuis le début de saison. »

Comment communiquez avec les joueurs actuellement ?
« Nous communiquons par téléphone et messages mais j’ai hâte de les retrouver à l’entrainement. »

Contrairement au groupe N3 (ndlr : lire en complément : Article du JSL + Réaction de Richard Trivino), les entrainements pour nos autres équipes ne sont pas autorisés. Quelles consignes ont eu les joueurs pour entretenir leur condition ?
« Difficile de leur donner un programme d’entrainement quand on ne sait pas la date de reprise… On est dans une inconnue totale. Je leur ai demandé de surveiller leur poids et de s’entretenir physiquement. D’essayer de garder une certaine motivation et une fraîcheur mentale car s’entraîner seul demande une rigueur individuelle plus importante ! Mais je leur fais confiance, comme toujours. »

« S’entraîner seul demande une rigueur individuelle plus importante ! Mais je leur fais confiance, comme toujours. »

Dans un article du JSL, tu évoquais l’idée de “faire le pari sur la continuité” pour ton groupe. Comment cela se traduit ?
« Nous avons le même fonctionnement avec Philippe (ndlr: Correia) que les saisons passées. Nous avons notre équilibre basé sur une confiance mutuelle totale. Il faut que je trouve à chaque fois le bon dosage entre la confiance que j’accorde à mon groupe et les descentes du groupe A. C’est très compliqué et très exigeant pour mes joueurs ! Parfois aussi pour ceux du groupe A, pour Philippe et pour moi sur le plan moral… Mais c’est tellement plus intéressant et tellement plus vivant… »

Tu avais dit aussi que ce championnat serait “une belle découverte mais je pense qu’elle sera douloureuse“. Cela se vérifie ?
« Avec 2 montées en 2 saisons, vous vous rendez compte de l’évolution pour les garçons ! Il y aura forcément des moments douloureux… Nous avons par exemple été durement punis sur notre manque d’efficacité mais je le redis encore une fois : notre groupe au complet est au niveau et il faut garder espoir. »

Dans ces conditions actuelles, il va falloir repartir de zéro avant le championnat en 2021… Comment vois tu cela ?
« Avec philosophie car nous n’avons pas le choix. L’envie et le plaisir de se retrouver nous aidera grandement à le reprise… Cela est plus compliqué pour la programmation des entraînements et matchs de préparation ou sur le plan athlétique. Actuellement, nous n’avons aucune visibilité sur la date de reprise. »

Cet arrêt si tôt dans la saison est inédit pour tous les entraîneurs que vous êtes ! Comment prends-tu cet état de fait ?
« Je le prends avec du recul et je préfère regarder devant que derrière. J’essaye de vivre au mieux quotidiennement avec ma famille et mes proches face à cette situation. Je répète souvent à mon groupe qu’un joueur se doit d’être intelligent et pouvoir s’adapter aux différentes situations pendant un match. Faisons de même dans la vie face à cette situation. »

Et quel est ton discours d’entraineur en attendant la reprise ?
« De garder espoir pour de jours meilleurs ! »

Merci Piero et Fabrice pour cet entretien !

PLUS D'ACTUALITÉS...

[YouTube] Dans l’ombre du FCG | Emmanuel Pisseloup
[Bénévoles] A la rencontre de Jean-Marc Lacroix
[Partenaires] L’Hebdo Forgeron #9
[Académie] Le FC Gueugnon et la JS Montchanin Odra organisent des détections communes
[Photos] Rétro des #MomentsForts2020
#NoelDuFCG – Résultat de notre Concours de l’Avent !
Facebook Twitter Instagram LinkedIn Video Newsletter Flux RSS


1