[Glorieux FCG] Anniversaire 1969 – 1979 … le samedi 06 avril !

Ce Samedi 6 Avril 2019, à l’occasion de la réception de Sochaux B, le FC Gueugnon fêtera le 40e anniversaire de son titre de Champion de France de Division 2 obtenu en 1979. De nombreux anciens joueurs des générations 1969/1979 seront présents à cette occasion. Lo’ccasion pour nous d’interviewer Michel Berthommier, président de l’amicale des anciens.

Site off : Bonjour Michel, après une année 2018 marquée par la fantastique soirée du 17 octobre et le match de gala avec le Variétés Club de France, l’Amicale des Anciens Joueurs du FCG que tu présides, va de nouveau être sous les feux de l’actualité du FC Gueugnon avec cette année 2019, fameux millésime anniversaire. Quarante ans pour 1979 et cinquante ans pour 1969. Peux-tu nous expliquer d’où vient cette tradition des anniversaires des épisodes du palmarès du Club ?

Michel Berthommier : Tout est venu de nos Glorieux Aînés qui, 7 saisons tout juste, après la fusion/création du FCG deviennent champions de France Amateur en 1947 et renouvellent ça, 5 ans plus tard en 1952. A ce moment-là, les piliers du groupe de joueurs, Robert Vanden, René Churlet et quelques autres …  décident de fêter ces exploits tous les 5 ans par une journée retrouvailles autour d’un bon repas ! (au Relais Bourguignon bien sûr, le siège du Club et l’établissement de “Bine” Vanden) avec en point d’orgue lors des premiers rassemblements, un match de gala avec les joueurs des 2 promotions.

Fatalement, quand notre tour est arrivé en 1979 avec le titre de Champion de France D2 et le ¼ de finale de Coupe de France … nous avons décidé de copier sur ce modèle en relation avec le groupe de 1969 qui avait atteint dix ans plus tôt, les ¼ de finale de la Coupe de France ! et obtenu l’accession au nouveau championnat « Open de Division 2 » à la fin de la saison 1969-70.

L’occasion « faisant le larron » pour la première édition, le 15 juin 1979, nous avons bâti le même concept : un rassemblement accompagné d’une rencontre souvenir sur Jean Laville avec une opposition 69 contre 79 (plus tard nous avons panaché les groupes pour équilibrer les écarts d’âges) et un bon repas retrouvailles …
Ce jour-là, venait de naître la formule consacrée : « la Cuvée 69 » contre « la Couvée 79 ».
Et nous avons perpétué ça en 1989 – 1999 – 2009 et cette fois-ci en 2019 ! avec chaque fois un immense plaisir de revoir à Gueugnon, nos partenaires qui ont migré après leur carrière de joueurs.

Premier rassemblement 1969-1979 le 15 juin 1979

 

Site off : Comment peut-on expliquer aux plus jeunes d’entre nous, comment cette tradition a pris corps et s’est perpétuée ?

M.B. : Je pense qu’il faut rattacher ça à la grande période « Amateur » du Club, je dirai 1940-1987 en gros … c’est çà dire avant que le Club n’emboîte le pas du statut professionnel.
1987 est une période charnière de la vie du Club dans son principe de fonctionnement, puisque les joueurs recrutés ne vont plus intégrer l’usine (cf . plus loin dans l’interview).

Jusque-là le Club amateur était basé sur un modèle « corporatif » complètement géré par la grande entreprise industrielle qu’était les Forges de Gueugnon.
Depuis la fusion de 1940, les joueurs, les dirigeants, les bénévoles étaient quasiment tous salariés de l’usine et la direction du Club était articulée autour du Directeur du site.

Ce système mis en place et par effet de « paternalisme d’entreprise» eût le mérite de donner un très fort attachement au Club pour tous les licenciés.

De ce fait, cet attachement, voyez par-là, une forte proximité entre les membres du Club, a généré une grosse camaraderie et de là ont émergé ces actions de type rassemblements épisodiques et calendaires … pour une fois de plus, permettre de se retrouver autour d’une bonne table et se « frotter les tibias » lors une petite rencontre de gala.

Rassemblement 69-79 en 1989 avec superbe repas à la Salle de Basket !

Je me souviens que dès notre jeunesse et nos premiers pas au stade dans les équipes de Jeunes au début des années 60, … le fait de côtoyer les Joueurs de « l’équipe première », rencontrer untel ou untel Champion de France 47 ou 52 était un honneur pour nous … nos étions admiratifs de leur parcours et de leur mode de vie.

Même quand j’ai atteint le niveau de l’équipe A, c’est à dire le statut de nos Anciens …  et fait mes premiers matchs en D2, … avec mes partenaires, nous étions épatés de voir à quel point l’Amitié les unissait.
Puis l’envie de se retrouver, de raconter les anecdotes, de se remémorer les faits de matchs, les déplacements, etc etc. montraient comment ces joueurs attachaient de l’importance à leur carrière au FC Gueugnon.

Avec l’arrivée de René Vernier comme entraîneur en 1965, un grand rajeunissement de l’effectif s’est produit et l’aboutissement du nouveau groupe de joueurs pour la plupart du cru, fortement « imbibé » de l’image laissée par les aînés a très vite remis en selle un nouvel effectif animé des mêmes intentions. L’avenir le confirmera !

Au fil des années, les générations se sont transmises ce mode de vie et ont gardé à l’esprit cette camaraderie qui a permis de faire naître « l’esprit forgeron » !
La presse régionale titrait même : « les Forgerons travailleurs » en relation avec le système mis en place « travail le matin à l’usine … et Football l’après-midi au stade »

1979 fût assurément le plus beau millésime de la période de référence 1940-1987, avec le titre de champion de France D2 et dans le même temps l’élimination du grand St Etienne sur matchs aller/retour en 1/8ème de finale de la Coupe.

Pour info : L’année prochaine, nous fêterons les 80 ans de la création du FC Gueugnon, né de la fusion de l’AS Gueugnon et de la Foch.

Site off : Michel, tu t’es particulièrement investi pour archiver et conserver les souvenirs de cette période à travers la création du site internet « Glorieux FCG » qui cartonne sur la toile ?

MB :  Oui … j’avais cette idée là en tête depuis longtemps …  pour plusieurs raisons … mais la principale réside dans le fait que mon père a été Secrétaire du Club “Omnisport FCG” pendant 25 ans et à ce titre, j’ai eu beaucoup de proximité et d’opportunités pour m’imprégner de cet « Esprit Club » qui se dégageait dans le fonctionnement … j’étais souvent « dans ses pattes » et j’ai eu envie de perpétuer ces moments forts du FCG. Puis j’ai pu récupérer beaucoup d’archives et documents qu’il avait précieusement rangés à la maison. C’est aussi lui rendre hommage, … qui nous guide dans le développement du site et de la page Facebook “Glorieux FCG”.
L’autre raison qui a donné naissance au site … est la bonne connivence et la complémentarité que nous avons avec Michel Chaussin, lui-même auteur du livre d’or et historien du Club …
Nous formons un beau duo pour renseigner et développer le contenu … nous avons articulé le site sur le modèle du Livre d’or publié en 1980. J’aurai envie de dire, en toute modestie : « que le site a de la gueule » !
Les témoignages des nombreux visiteurs sont aussi là pour nous conforter.

Site off : Dernier point : comment peut-on caractériser les années suivantes et la suite de l’aventure du Club ? l’après 1987 si l’on peut dire .. ?

 MB  : Bien sûr que « l’esprit forgeron » s’est propagé après 1987, preuve en est, les exploits réalisés jusqu’à 2008. Rappelons, la ½ finale de Coupe de France à Monaco en 1991, l’accession en D1 en 1995, la saison en D1 en 95-96, la Coupe de la Ligue en 2000, la Coupe d’Europe UEFA l’année suivante et quelques exploits en championnat et coupe contre des équipes beaucoup plus huppées.

D’ailleurs, il est courant d’entendre dire de la part des joueurs qui ont passé une saison ou deux au FCG,  lors de leurs passages par ici, ou lors d’échanges au téléphone ou sur les réseaux, qu’ils gardent un très bon souvenir de notre Club, de la ville et le l’esprit familial qui s’y dégageait …

Attention, je ne voudrai souligner ici, uniquement  le changement de mode de fonctionnement, dû à l’arrivée du statut Pro et du désengagement progressif de l’entreprise … en aucun, il s’agit de reproches !

Pour le Club en lui-même, les dirigeants en place ont tenu  garder cet esprit gueugnonnais et continué à appliquer la rigueur de management que dégageait l’usine auparavant … puisque jusqu’à 2005, le Directeur de l’usine était par défaut le Président du Club.

Par contre, depuis le passage au professionnalisme … on peut remarquer que le phénomène d’appartenance au Club comme nous l’avons vécu et reçu de nos Aînés n’a plus la même résonance (mis à part peut-être pour quelques joueurs du cru restés par ici) … ceci en grande partie à cause de l‘important « turn-over » (ou « renouvellement ») qui se produisait chaque saison au niveau de l’effectif des séniors.

A notre époque, les joueurs faisaient en moyenne 8 à 10 saisons consécutives au Club, et disputaient entre 200 et 250 matchs, pour preuve, voici une statique très significative :
– de 1940 à 1986 : environ 100 nouveaux joueur sont arrivés au Club (soit en 46 ans)
– de 1987 à 2008 : pas moins de 400 joueurs ont transité au Club pour y rester entre 6 mois et 2 saisons !  (soit en 22 ans)

 

 

Merci Michel pour ce témoignage et Bon Anniversaire Sportif pour la célébration des 40 et 50 ans des exploits gueugnonnais de 1969 et 1979 le samedi 6 avril pour le match de N3 contre Sochaux B.

PLUS D'ACTUALITÉS...

[Académie] Le tirage des coupes Gambardella et Régionales pour nos jeunes
[#PrépaFCG] Déplacement à Moulins Yzeure Foot pour le FC Gueugnon
[YouTube] À la rencontre de Axel Dudoit • Nouvelle recrue du FCG
[Intersaison] Le Groupe Espoirs a repris l’entraînement
[Académie] Gabriel Rousseau, nouvel éducateur du FC Gueugnon
[#PrépaFCG] Vaulx-en-Velin / FC Gueugnon annulé
Facebook Twitter Instagram LinkedIn Video Newsletter Flux RSS


1