Forgeron Mag #2 : Interview de Sékou COUMARE

Retrouvez l’interview de Sekou COUMARE réalisée à l’occasion de la 4e journée de championnat face à La Charité Foot et publiée dans le Forgeron Mag de ce samedi 08/09

Retrouvez la version intégrale du Forgeron Mag dans le menu « Media » / « Forgeron Mag » ou sur >> le lien suivant

Piero : Sékou, parle-nous de tes débuts.
Sekou COUMARE :  « Le foot a toujours été ma passion, je suis né comme ça. Ma famille aimait le foot, j’ai été dans un centre de formation dès l’âge de 11 ans au centre Yeelen Olympique du Mali. »

 

Tu  joues  en 9, ailier, au milieu… Quel serait ton poste préféré ?
« Tout jeune, mon poste préféré était 10, derrière l’attaquant. Après j’ai été excentré, j‘ai joué en 6 et j’ai eu une formation de latéral aussi, ça parait un peu bizarre mais j’ai joué quasiment partout. Mais je n’ai pas forcément de préférence, j’aime jouer devant ou sur tout le front de l’attaque, pas de problème. »

 

Lors de ton premier passage à Gueugnon, tu as gagné tes galons de titulaire. Peux-tu revenir sur cette période ?
« J’arrivais de Nantes et je venais d’avoir une période compliquée de 6 mois à Viry Chatillon. J’avais besoin d’un club pour pouvoir me relancer. Après une bonne préparation, le coach aimait mon profil et j’ai gagné ma place de titulaire dans un groupe que j’appréciais. »

 

Tu es parti ensuite à Angoulême,  que retiens-tu de cette expérience ?
« Je ne voulais pas quitter Gueugnon pour aller dans un club du même niveau, mes ambitions étaient d’aller dans un club de niveau supérieur. J’ai été sollicité notamment par Evian Thonon que j’avais choisi. Après le dépôt de bilan de l’ETG, j’étais alors sans contact ! C’est Angoulême qui m’a contacté… La 1ère saison, j’ai été blessé assez vite (rupture des ligaments croisés). Après ma rééducation rapide de 6 mois, j’ai pu finir la saison. La 2ème année j’ai quasiment  joué toute la saison même si ce n’était pas à mon poste préférentiel. »

 

Justement lorsque tu es venu jouer avec Angoulême contre le FCG  en coupe, qu’as-tu éprouvé ?
« C’était bizarre, déjà depuis le tirage où on a ri avec mon épouse en disant que cela allait être bizarre de  jouer contre le FCG. Après c’est le foot, j’étais dans le groupe et cela m’a fait bizarre de rentrer dans le vestiaire visiteur, je n’y étais quasiment jamais entré. Sortant de blessure  je suis rentré en cours de partie, je n’étais pas trop en jambe, ce fut un match bizarre mais bon c’est comme ça, c’est le foot. »

 

Comment s’est déroulé ton retour au FCG ?
« Cette année j’avais pour objectif d’aller jouer à l’étranger, mes ambitions étaient toujours les mêmes. Mais cela aurait été aussi compliqué d’aller à l’étranger. Lors d’un appel téléphonique avec Richard Trivino,  j’avais conclu avec lui que si je ne me rendais pas à l’étranger et si je restais en France pour jouer en N2 ou en N3, je préférerais jouer à Gueugnon, connaissant bien le club, la ville. C’est plutôt la famille ici. De plus il y avait ici un projet, une ambition. Je connais bien le coach, il me connaît bien aussi et j’ai préféré demeurer ici plutôt que d’aller redémarrer ailleurs. »*

 

On a été en difficulté contre Besançon Foot, peux-tu revenir sur cette rencontre ?
« Le match a été compliqué, on savait qu’ils étaient bons défensivement. On a eu la malchance de prendre ce but à la 4ème min.  sur un pénalty généreux, après on a essayé de revenir au score… Même si on avait  largement le temps, on a essayé mais devant on a manqué de percussion. Il y a des fois comme cela, ça ne passe pas…  D’autant que la défense était solide, on n’a pas su faire ce petit plus qui nous aurait permis de marquer. »

 

Cette « déconvenue » ne pourrait-elle pas vous servir pour rebondir contre La Charité samedi afin de réussir l’objectif de jouer la montée ?
« De toute façon dans le foot il faut toujours apprendre de ses erreurs. Là, on était  face à une belle équipe bien en place qui jouait bas et en contre. Contre La Charité, je ne sais pas s’ils vont défendre pareil. Mais on a vu que contre ces équipes, il fallait mettre ce petit plus pour pouvoir marquer et gagner. Au foot tout est possible, on a l’équipe pour, on a la base. Il faudra être  solidaires et si on est solide, on a es les qualités pour réussir l’objectif ! »

 

 

Sekou COUMARE : 25 ans, 1m78, Attaquant

Carrière

N3 – FC GUEUGNON – 2018/2019

CFA2 – ANGOULEME – 2016/2018 – 26 matchs

CFA2 – FC GUEUGNON – 2015/2016 – 25 matchs

CFA2 – FC GUEUGNON – 2014/2015 – 20 matchs

CFA – VIRY CHATILLON – 2013/2014 – 13 matchs

CFA2 – NANTES 2 – 2012/2013 – 12 matchs

 

PLUS D'ACTUALITÉS...

[Abonnements] Rejoignez la Forgeron Family !
[Gueugnon Sport Formation] 5 membres du FC Gueugnon diplômés !
[Académie] Recrutement de Gardiens de But
[Extra-Sportif] Le FC Gueugnon remet 400€ aux Papillons Blancs et La Vie de Château
[Académie] Les inscriptions pour la saison 2020-2021 sont ouvertes
[Communiqué Officiel] Les détails de la nouvelle identité graphique
Facebook Twitter Instagram LinkedIn Video Newsletter Flux RSS


1