[Coupe de France] 6e tour : FC Gueugnon – Racing Besançon : Réactions

Retrouvez les réactions captées par Piero à l’issue de la défaite face au Racing Besançon lors du 6ème tour de la Coupe de France (0-1).

 

micro interview

 

Richard TRIVINO : Directeur Sportif

 

Piero : Richard, quelle est ton analyse sur ce match de coupe ? :
« C’est un résultat mérité, il nous manquait notre ossature, notre colonne vertébrale. On ne peut pas se passer comme ça d’Albert Baning, de Fabrice Revuelta, de Rafael Calonge et d’Omar Wade, c’est compliqué. On arrive à faire face quand d’autres joueurs dans ces circonstances se subliment, aujourd’hui cela n’a pas été le cas, de toute façon cela fait partie du foot. »

On va pouvoir se concentrer sur le championnat avec un déplacement pas si facile à Valdahon samedi :
« Oui maintenant justement on va devoir se concentrer sur le match de Valdahon comme on le fait depuis le début de saison, on a un 8e match à faire… »

De gardien à gardien, comment juges-tu le retour du gardien titulaire Sébastien Mpeck-Makendi ? :
« On n’avait aucun doute sur Sébastien, après sur le but il ne peut rien faire, il a fait son match. Il revient sur un match de coupe, c’est sympa à vivre ce genre de retour. »

 

Bakeba BAYO : Défenseur et capitaine

 

Piero : Bakeba,  malheureusement on ne se qualifie pas ce soir… :
« Non on ne se qualifie pas, on ne peut pas gagner tous les matchs et on prend les matchs les uns après les autres. Après il nous manquait des cadres et plus que ça, des piliers, et ça s’est ressenti. Après il ne faut pas oublier ce qu’on a fait  depuis le début de saison. Jusqu’à présent, il n’y a aucune équipe qui a réalisé ce qu’on a fait. Il faut rester positif et que cela nous serve de leçon, rien n’est acquis. »

On n’est pas passé loin de l’égalisation pourtant ? :
« Oui on n’est pas passé loin dans les deux sens… Mais on n’a pas développé notre jeu habituel. »

Dans ces conditions justement, comment vois-tu le déplacement à Valdahon ? :
« On doit y aller avec confiance, on doit prendre les trois points c’est tout. »

 

Sébastien MPECK-MAKENDI : Gardien de but

 

Piero : Sébastien, comment as-tu vécu ton retour lors de ce match de coupe après une si longue absence ? Avais-tu un peu d’appréhension ? :
« Non parce que j’ai bien travaillé durant cette longue période, bien accompagné par le club. J’étais fortement pressé de rejoindre le groupe et de pouvoir refouler le terrain. C’est un sentiment mitigé parce que l’on va dans l’inconnu, on cherche à se rassurer dès l’échauffement déjà. Là-dessus, j’ai commencé le match sans appréhension et en évitant d’y penser. Après, le premier ballon permet de se rassurer. »

Je trouve que tu as fait une bonne rentrée, comment la juges-tu de ton côté ? :
« En tant que gardien, si j’encaisse un but, je ne peux pas dire que je suis satisfait de mon match. Par contre je suis très content d’avoir pu jouer mais déçu d’avoir pris ce but et déçu d’avoir perdu. »

 

Omar WADE : Attaquant

 

Piero : Omar, tu étais spectateur. Comment juges-tu ce match contre une belle équipe en face ? :
« Effectivement, on a joué contre une belle équipe. On voulait gagner quand même ce match, c’était un des objectifs du club pour passer le prochain tour. C’est la coupe, tout le monde veut et peut gagner comme on le sait. C’est juste un match, c’est dur de perdre un match mais on va passer à autre chose avec le championnat maintenant. »

Où en es-tu désormais ? :
« Il me reste un match de suspension à purger pour revenir contre la réserve d’Auxerre et je m’entraine dur pour maintenir la forme. »

 Tu as envie j’imagine de revenir vite après cette période sans match. Comment le vis-tu ? :
« Oui bien-sûr, quand je vois les coéquipiers jouer, on a envie de jouer aussi, ça fait mal de ne pas être sur le terrain, ça démange… »

 

Sébastien BOURG : Président de l’US BOURBON-LANCY FPT

 

Piero : Pourriez-vous nous faire un petit retour sur ce match de coupe joué sur votre terrain de Saint-Denis avec près de 500 spectateurs. Cela représente quoi pour vous ? :
« Le FC Gueugnon a toujours été partenaire de notre club depuis des années. A la grande époque du FCG, on nous prêtait des joueurs, on a toujours eu des rapports cordiaux avec le club. On a reçu le FCG aujourd’hui avec beaucoup de volonté de préparation, on a mis le club dans les meilleures dispositions pour aller chercher cette qualification, malheureusement pas obtenue. Mais je suis très satisfait d’avoir pu proposer nos installations, nos bénévoles et toute la logistique autour pour cet évènement très festif. Je suis un Président heureux, rassuré mais un peu déçu du résultat. J’aurais aimé que le FCG aille un peu plus loin en coupe mais on est prêt à vous accueillir de nouveau même pour un match de gala ou pour un match de préparation, on est très satisfait. »

 

Merci à tous pour ces réactions.

 

Article d’après match