[Bénévoles] A la rencontre de Jean-Marc Lacroix

Nos bénévoles constituent une ressource précieuse et une force pour notre club et nous les en remercions pour cela !
Ainsi, nous continuons de mettre en avant les forces vives de la #ForgeronFamily en vous proposant cette fois-ci d’aller à la rencontre de Jean-Marc Lacroix.

Piero : Bonjour Jean-Marc, pourrais-tu te présenter stp ?
Jean-Marc Lacroix
: « Je m’appelle Jean-Marc Lacroix et j’ai 61 ans. J’habite à Beaune depuis 25 ans mais mes racines sont locales. Mes parents habitaient à Luneau et j’ai vécu dans le Charolais pendant 12 ans dont 3 ans à Gueugnon en tant que Directeur de l’Agence Caisse d’Epargne, rue de la Liberté. »

Peux-tu nous parler de ton cursus scolaire et professionnel :
« J’ai fréquenté le collège de Marcigny et le lycée Jeanne d’Arc de Paray le Monial avant d’être recruté par la Caisse d’Epargne et de suivre un cursus bancaire. Toute ma carrière professionnelle s’est déroulée à la CE où j’ai terminé Directeur de Groupe, membre du Comité de Direction, en juin 2019. »

As-tu joué au foot dans ta jeunesse ?
« J’aime beaucoup le sport et j’ai en effet pratiqué le foot en amateur pendant 20 ans ! Aujourd’hui, j’essaie de m’entretenir grâce à la marche et au VTT… »

Tu as surement quelques grands souvenirs sur le FCG qui t’ont marqué ?
« Oui plusieurs en commençant par la Coupe de France 1979 et les 2 matchs contre la grande équipe de St Etienne, celle de l’épopée des verts ! Toujours en Coupe de France avec la demi finale Monaco / Gueugnon en 1991 contre des joueurs comme Weah, Djorkaeff ou Petit… Et plus près de nous : la montée en D1 en 1995 et la coupe de la ligue contre le PSG en 2000, pour la dimension de ces événements dans une ville de la taille de Gueugnon… »

A part le FCG, quelles sont les équipes ou autres sports que tu suis plus particulièrement ?
« Je reste un supporter de l’ASSE même si je n’ai plus trop l’occasion d’aller à Geoffroy Guichard, mais quelle ambiance ! Je suis aussi les matchs de handball des équipes de France masculines et féminines. »

« L’image du club est forte et sa renommée est nationale ! Il est donc très intéressant pour une entreprise de s’associer au FCG et de partager des valeurs comme l’engagement, l’esprit d’équipe, l’ambition ou la convivialité. »

J’ai entendu un de tes collègues définir la Caisse d’Epargne dont tu as été naguère le directeur de groupe comme « une banque de proximité qui a la volonté d’accompagner et développer le tissu associatif local ». La Caisse d’Epargne est partenaire du FCG et je crois que tu y as contribué ?
« Effectivement, la Caisse d’Epargne est très impliquée dans le monde associatif en tant que banque, bien sûr, mais aussi en tant que sponsor et mécène. Le partenariat avec le FCG est ancien mais je l’ai réactivé ces dernières années car le club et les dirigeants méritent d’être soutenus. Au-delà de la renaissance du FCG au niveau sportif, le club s’investit dans la vie locale avec des actions en faveur des jeunes, de l’emploi, du handicap, etc… Il contribue au développement du territoire par ses activités et ses 30 emplois et cela me parait très important. »

Et un partenariat avec un club comme le FCG, qu’est ce que cela représente pour la Caisse d’Epargne ?  
« Comme je l’ai dit précédemment, le club est très présent sur son territoire cje souhaitais que la Caisse d’Epargne le soit aussi. Par ailleurs, l’image du club est forte et sa renommée est nationale ! Il est donc très intéressant pour une entreprise de s’associer au FCG et de partager des valeurs comme l’engagement, l’esprit d’équipe, l’ambition ou la convivialité. J’ai notamment pu mesurer l’impact positif d’une invitation à une soirée avec mes anciens collaborateurs et mes clients. »

Tu as désormais rejoint le FCG comme dirigeant. Comment cela s’est déroulé et quel est ton rôle ?
« Très simplement en fait, Christophe Noluveau (ndlr: Directeur Général du FCG) m’a proposé d’intégrer l’équipe dirigeante et j’ai accepté avec beaucoup de plaisir. Je suis membre de la commission extra-sportive et j’essaie d’aider au développement des partenariats et à la diversification des ressources du club.
J’assure aussi l’intérim de Michel Goubly au poste de trésorier adjoint. J’en profite pour lui souhaiter un prompt rétablissement et une excellente année 2021. »

Toi qui a la vue et l’expertise du banquier et celle du monde des partenaires, quelles seraient ou quelles sont pour toi les pistes à explorer ou à exploiter pour le futur du partenariat du FCG :
« Un gros travail a été fait ces dernières années dans ce domaine mais je crois que nous vivons une période très difficile depuis 1 an et que conserver nos 180 partenaires est une priorité. Nos valeurs, notre image et notre ancrage régional doivent nous permettre d’attirer de nouveaux partenaires et, pourquoi pas, des partenaires de référence. Chaque membre du club doit être un prescripteur du FCG dans son entourage privé et professionnel. »

Et qu’aurais-tu envie de dire aux futurs partenaires ou ceux qui auraient envie de franchir le pas ?
« Je dirais : Venez assister à un match ! Et découvrez ou redécouvrez les salons et l’ambiance de Jean Laville ! Vous rencontrerez d’autres chefs d’entreprise pour des échanges fructueux, dans un cadre convivial. »

« J’espère que le public qui venait à Jean Laville aura à nouveau envie de vibrer et reviendra en nombre soutenir cette équipe jeune, qui pratique un beau football. »

Avec ton regard et ton expérience, que penses-tu de la politique générale du club actuel ?
« Après une liquidation en 2011, on peut dire que le club renait de ses cendres et qu’il est encore jeune malgré les 80 ans de l’institution. Toutefois, les résultats économiques et sportifs montrent que le FCG est de retour. Cette renaissance est le signe que le club est sur la bonne voie et c’est une récompense pour le président Bernard Canard, les partenaires, les dirigeants et les bénévoles. »

Le FCG et ses forces vives est une grande famille, quel est ton regard sur cela ?
« Ce qui m’a impressionné c’est l’organisation du club qui est très pro malgré un statut amateur. Le FCG est structuré comme un club de national avec un organigramme précis. Un “qui fait quoi” opérationnel avec une implication totale de tous les bénévoles, les partenaires et les salariés. C’est la démonstration que le FCG est une grande famille et avec un état d’esprit forgeron transmis par les anciens. »

Comme nous la saison passée, tu as connu un FCG du haut de tableau et ambitieux. Le début de cette saison a confirmé cela… Qu’est ce que cela t’inspire ?
« J’ai vu des matchs d’excellent niveau l’an dernier avec un début de saison tonitruant et une première place largement méritée. Le match aller contre Auxerre a été d’un niveau bien supérieur à la N3 et il est dommage que la saison ait été écourtée. Qui sait ? Tant que mathématiquement c’était possible J’espère que le public qui venait à Jean Laville aura à nouveau envie de vibrer et reviendra en nombre soutenir cette équipe jeune, qui pratique un beau football. »

Que penses-tu du début de saison effectué par le FCG qui reste en haut du tableau ?
« L’équipe a conservé une ossature solide et a intégré pas mal de jeunes, talentueux, qui ont rapidement trouvé leurs marques. Pour moi, 2 matchs font référence : 
– au Racing Besançon, favori du groupe, qui s’est renforcé à l’intersaison ; la défaite 3 à 0 est dure… Une revanche à prendre au match retour ?
– à Gueugnon contre une grosse équipe de Sochaux où l’équipe réalise une grande performance et sans doute le match référence qui va compter cette saison.
L’équipe 2020/2021 a du talent, a de l’envie et l’ambiance est bonne.. Alors, pourquoi pas la montée… »

Si tu voulais rajouter quelques mots durant cette traditionnelle période des vœux ?
« Je souhaite que les rêves du club se concrétisent en 2021 avec la montée en Nationale 2 et la création d’un terrain synthétique. Enfin, je présente mes meilleurs vœux à tous les membres du club ; que 2021 leur apporte joie, bonheur et santé. »

Merci à Piero et Jean-Marc pour cet entretien très enthousiasmant !

PLUS D'ACTUALITÉS...

[Interview] Entretien croisé avec Patrick et Georgino MVONDO
[YouTube] Les partenariats avec l’Académie du FC Gueugnon | David Vasco
[Académie] 3 forgerons participent au concours d’entrée au Pôle Espoirs !
[Partenaires] L’Hebdo Forgeron #15
[Communiqué] Retour sur la présentation de l’action « Bien Vieillir en EHPAD »
[Interview] Entretien avec Jean-Luc Courtet
Facebook Twitter Instagram LinkedIn Video Newsletter Flux RSS


1