[Vie du club] Vœux 2015 du président

Ce jeudi 08 janvier, le président Bernard Canard avait invité les partenaires, bénévoles et forces vives du FCGueugnon pour les traditionnelles vœux de début d’année.

voeux du président Bernard Canard salon de Bourgogne partenaire FCGueugnon

voeux du président Bernard Canard salon de Bourgogne partenaire FCGueugnon

Au salon de Bourgogne, ceux-ci débutèrent par une minute de silence en hommage aux victimes des événements de Charlie Hebdo.

S’en suivra un discours abordant plusieurs points résumés ci-dessous par le JSL.

>> Article du 10/01/2015 consultable sur le lien suivant : http://bit.ly/14KTRi4

Au FC Gueugnon, les vœux du président ne sont jamais vraiment anodins. Lors de cette cérémonie, le club réunit joueurs, éducateurs, bénévoles, mais également d’autres partenaires, qu’ils soient privés ou institutionnels. Jeudi soir au Salon Bourgogne, Bernard Canard en a profité pour faire passer des messages, parfaitement ciblés. Morceaux choisis.

À la municipalité

Le montant de la subvention annuelle de la Ville de Gueugnon s’élève à 10 000 €. Le président du FCG a insisté sur le fait qu’il attendait davantage : « Sur 500 000 €, c’est seulement 2 % de notre budget. C’est une aide insuffisante si nous voulons être plus ambitieux. » Et d’anticiper la réaction des élus présents, en rappelant également la mise à disposition et l’entretien du stade Jean-Laville, ou encore l’embauche de l’entraîneur Philippe Correia par la municipalité.

Aux partenaires privés

À travers son unité de formation annexe (UFA), le club peut collecter la taxe d’apprentissage. D’où l’appel aux sponsors pour bénéficier de cette manne supplémentaire : « Jusqu’à la fin février, nous devons nous mobiliser pour faire rentrer cette taxe. Aidez-nous, parlez-en autour de vous ! »

Aux joueurs

Bernard Canard s’est arrêté sur la notion de concurrence, et les difficultés rencontrées en fin d’année par l’équipe réserve, décrochée dans la course à la montée. « Je comprends la déception des garçons qui descendent de l’équipe A à l’équipe B, mais la cohésion d’un groupe ne peut être perturbée par l’attitude négative d’un joueur. » Et d’enfoncer le clou : « Un joueur qui refuse de jouer (en réserve) sera sanctionné si besoin est. »
(note additionnelle : le président a aussi évoqué le non-recrutement de joueurs supplémentaires en réaffirmant sa confiance dans le groupe et en évoquant un manque de financement : « Financièrement, nous n’avons aucune marge de manœuvre. Il faut savoir dire non, dans l’intérêt du club. C’est pour cette raison que nous ne recruterons pas »).

Aux supporters

Lors de la dernière assemblée générale, Bernard Canard avait relancé le débat d’une éventuelle fusion. Il a réitéré sa conviction : « seul, Gueugnon ne peut atteindre des niveaux tels que le National. » Toutefois, aucune manœuvre concrète n’est en cours avec le FCMB : « Il n’y a aucune discussion avec le président de Montceau, Claude Menotti. »