[Vie du Club] Les voeux du président Bernard Canard

Ce mercredi 27 janvier, le FCG et son président Bernard Canard avait donné rendez-vous à l’ensemble des forces vives présentes autour du club afin de présenter ses vœux pour la nouvelle année.

Au Salon Bourgogne de la tribune Nord de Jean Laville, le président a évoqué les sujets actuels comme nous le rapporte Noémi Predan dans les colonnes du JSL : http://bit.ly/1OUmH1G

Photo : le JSL
Photo : le JSL

Le recrutement

« Nous ne recruterons pas pour recruter », a prévenu Bernard Canard, alors que le club peut se renforcer jusqu’au 31 janvier. Au passage, le président a adressé une “pique” à Quentin Vandamme, qui vient de quitter Gueugnon pour Andrézieux : « Nous avons été trompés par le joueur. Nous lui prouverons qu’il n’a pas fait le bon choix. »

L’arbitrage

Face aux contraintes réglementaires, il s’agit du dossier le plus urgent, « nous avons l’obligation de compter cinq arbitres, sous peine de sanctions sportives et financières. Je salue le travail effectué par Philippe Lauvernier, qui a décidé de devenir arbitre pendant quelque temps. Gilles Dessoly a également décidé de relever le challenge ». Ils passeront leur examen ce samedi, en compagnie de deux jeunes joueurs U16, Anthony Teixeira et Arthur Alexandre.

Le budget

Avec 500 000 €, le budget du FC Gueugnon serait classé 2e ou 3e parmi les clubs du groupe E de CFA2. Bernard Canard a lancé un appel à d’éventuels nouveaux sponsors, tout en s’interrogeant sur l’utilisation qui doit être fait d’une telle somme : « Il faudra mieux choisir nos joueurs et ne pas faire de contrat trop contraignant. 500 000 €, ça doit nous permettre de faire de belles choses ».

Concernant un récent contrôle Urssaf : « C’est un contrôle normal, qui concerne tous les clubs, toutes les entreprises. Le redressement ne s’élève qu’à 4 200 €. On démontre notre sérieux. »

L’apprentissage

Le président souhaiterait augmenter le nombre de joueurs sous contrat apprenti, de manière à consolider l’unité de formation annexe, installée à Gueugnon. « Nous ne comptons plus que cinq apprentis. Il en faudrait sept ou huit d’ici deux ans ». Aujourd’hui, l’UFA compte également quatre apprentis de l’AS Moulins. L’objectif serait de l’étendre à d’autres clubs, Bernard Canard évoquant Montceau ou encore Villefranche-sur-Saône.

Enfin, le FCG tient à remercier l’ensemble des licenciés, dirigeants, membres, bénévoles, partenaires, sponsors, supporters, joueurs, éducateurs, ainsi que toutes les forces vives qui soutiennent, aident et font vivre notre club tout au long de la saison.