[Jeunes] U8-U9: Interview d’Aurélien PERRIN

Durant cette intersaison, nous vous proposons de faire le point sur nos équipes de jeunes grâce aux interviews de leurs responsables et coachs.

u8-u9

Bonjour Aurélien, peux-tu te présenter ?
Je me présente, Aurélien Perrin, 38 ans, Ingénieur informatique. Je suis responsable de la catégorie U8/U9 du FCG. Nous sommes aujourd’hui 3 à encadrer les équipes. Guillaume VILETTE et Pierre GONCALVES sont en effet présents chaque semaine pour encadrer les équipes.

 

Quel bilan tires-tu de cette première partie de saison ?
Le bilan est plutôt positif pour nos équipes. Tant au niveau quantitatif avec 22 licenciés qu’au niveau qualitatif avec une « première » équipe qui ne compte qu’une défaite sur l’ensemble des matchs effectués. La présence féminine est aussi une satisfaction. Nous notons en effet la présence de 4 filles dans les effectifs. Enfin, la présence et l’assiduité sont les satisfactions principales. On atteint une présence de quasi 100% des enfants chaque semaine avec des parents très impliqués.

 

Quels sont les objectifs de votre équipe ?
Les objectifs sont multiples pour le groupe. Les enfants les plus à l’aise évoluent ensemble dans la première équipe. L’objectif est de produire du jeu et de gagner un maximum de matchs. Les plus jeunes font l’apprentissage de la catégorie. Pour l’ensemble des enfants, l’objectif est de jouer et de prendre du plaisir. Nous sommes attentifs à laisser le plus de liberté possible aux enfants pendant les matchs. Nous nous contentons de fixer le cadre souhaité en début de match et faisons un bilan en fin de rencontre sur ce qui a été bien et sur ce qui a été moins bon.

 

Quel est le format des weekends et des matchs ?
Les matchs se font sous forme de plateau le samedi matin avec 5 ou 6 rencontres de 10 minutes. Pour l’hiver, ce sont des tournois en salle qui prennent le relais.

 

Un petit mot supplémentaire si tu le désires ?
Nous souhaitons voir perdurer l’assiduité des enfants chaque weekend. C’est signe qu’ils prennent du plaisir en jouant au foot. Cela reste notre principale préoccupation.