Forgeron Mag #9 :: Interview de Guy Clopin

Retrouvez l’interview de Guy Clopin (responsable sportif) version longue réalisée avant la 18e journée de CFA2 contre le FC Besançon et publié dans le Forgeron Mag de ce samedi 19/03.

Retrouvez la version intégrale du Forgeron Mag dans le menu « Media » / « Forgeron Mag » ou sur >> le lien suivant

 

Guy Clopin

 

Piero : Guy, tu as joué au FCG comme joueur. Qu’est ce qui t’a motivé à prendre « ce rôle de responsable sportif » et comment le vis tu ?
Guy Clopin : « C’est le hasard et un concours de circonstances plus qu’une motivation qui m’ont conduit à prendre la responsabilité sportive du club. Après la liquidation judiciaire du club en avril 2011, le FC Gueugnon a rencontré d’énormes difficultés, notamment au niveau sportif, pour redémarrer la saison. Suite à des résultats en dent de scie liés à des problèmes d’effectifs et un classement au mois de décembre peu engageant, le Comité Directeur m’a demandé d’accompagner l’équipe avec pour objectif son maintien dans le championnat honneur. Le groupe a répondu présent au-delà de nos espérances en se maintenant à ce niveau et en remportant la Coupe de Bourgogne.
C’est une mission très prenante, que j’ai pris très à cœur et qui me plaît beaucoup. Elle me permet de rester en contact avec les jeunes qui sont très attachants et de vivre avec eux de bons moments. »

 

Tes meilleurs souvenirs sportifs de joueur au FC Gueugnon ?
« Le titre de champion de France 2ème division en 1979 et notre épopée en Coupe de France avec l’élimination du grand St Etienne en 8ème de finale. »

 

Pourrais-tu nous faire un premier bilan à ce niveau de la compétition en CFA2 ?
« Le bilan comptable n’est pas satisfaisant, voir même très insuffisant au regard de la dernière place que nous occupions au classement général… Ce qui ne nous était jamais arrivé depuis notre accession en CFA2 ! Sur le plan sportif, le bilan est mitigé avec des satisfactions au niveau du contenu de nos prestations et de la maturité dégagée dans beaucoup de nos rencontres, laissant entrevoir d’ailleurs la possibilité de jouer un rôle intéressant dans ce championnat mais par contre avec encore beaucoup trop de lacunes et de faiblesses aussi bien au niveau efficacité, à la fois défensive et offensive, qu’au niveau discipline et rigueur individuelle et collective. »

 

Nous avions bien débuté le début de saison, 3 nuls à l’extérieur, avec un 4-0 contre le leader Pontarlier, un nul au Racing de Besançon, ce qui nous avait donné bien des espoirs… Comment expliques-tu cette mauvaise phase actuelle ?
« Pour moi, un des tournants de la saison a été notre élimination en coupe de France contre Selongey suivie d’une défaite contre la même équipe en championnat la semaine suivante. Ces deux revers ont de nouveau mis en exergue et faire resurgir nos manquements et insuffisances que je pensais derrière nous compte tenu de la maturité dont faisait preuve le groupe depuis un certain temps. Le départ à la trêve de Quentin Vandamme, notre carence offensive et notre incapacité à conserver un résultat par manque de rigueur collective peuvent expliquer cette mauvaise passe. Par contre le très bon état d’esprit de l’équipe, sa solidarité et le fait de se créer des occasions de but permettent d’être optimiste pour les matchs à venir. »

 

Parles nous de ce championnat de CFA2, cette saison il parait encore plus serré et incertain que jamais ?
«
Comme les deux années précédentes nous sommes effectivement dans un championnat très équilibré où pas moins d’une dizaine d’équipes lutte actuellement pour le maintien en CFA2. »

 

Il reste 10 matchs dont 2 matchs à la maison contre Clermont B et Besançon FC, quel est le mot d’ordre sportif :
« 
Il nous reste 6 matchs à domicile et 4 à l’extérieur avec l’obligation de remporter au moins 4 victoires pour se maintenir en CFA2. Nous n’avons plus le temps de nous lamenter ou de tirer des plans sur la comète. Nous sommes dans une situation d’urgence où la victoire est impérative pour nos 2 prochains matchs à domicile et ce quelle que soit la manière et même si on sait qu’il est toujours difficile de s’imposer 2 fois de suite à la maison. Nous n’avons plus le choix. »

 

Et comment qualifies-tu le bilan de l’ensemble des autres équipes du FCG (réserve et U19, U17…) ?
« Comme je l’ai déjà souligné, lors du redémarrage du FC Gueugnon en 2011, tous nos jeunes avaient quitté le club et il avait fallu tout reconstruire. Grâce aux responsables de la section jeunes et à nos éducateurs, que le club a formé et continue de former. Nous avons réussi à hisser nos quatre équipes de jeunes (U14 à U19) au niveau de la ligue de Bourgogne ce qui n’est pas un mince exploit. A ce titre je les en remercie. Nous rencontrons cette année quelques difficultés au niveau de nos U17 et mettons tout en œuvre pour éviter la relégation de cette équipe qui aurait pour conséquence l’absence d’U19 la saison prochaine. Nous avons la satisfaction de voir l’éclosion de jeunes (U17/U19) au niveau Senior, ce qui est encourageant pour l’avenir. »

 

Parles-nous de tes souhaits pour le FCG ?
« 
A court terme c’est évidemment le maintien de notre équipe première en CFA 2 et la montée en promotion d’honneur de notre équipe réserve. Nous devons continuer à nous structurer en tirant les enseignements de l’expérience acquise au cours de ces trois dernières années. Je souhaite que le club se hisse rapidement au niveau supérieur au risque d‘assister à un essoufflement et une lassitude s’installer. »

 

 

Carrière

Débuts Olympique Lyonnais à l’âge de 17 ans, 4 années, une 1/2 et une finale de la coupe Gambardella puis une finale de la coupe de France
10 matches en D1 OL
1 année passée au Bataillon de Joinville
Besançon où j’ai fait une saison en Ligue 2
FCG D2 : Après 10 années, un titre de champion de France de Ligue 2 et un 1/4 de finale de coupe de France