Forgeron Mag #5 : Interview de Lamine SOUMAH

Retrouvez l’interview de Lamine SOUMAH réalisée avant la 11ème journée de National 3 contre la réserve du FC Sochaux Montbeliard et publiée dans le Forgeron Mag de ce samedi 18/11

Retrouvez la version intégrale du Forgeron Mag dans le menu « Media » / « Forgeron Mag » ou sur >> le lien suivant

 

Piero : Lamine, parle-nous de tes débuts dans le football 
Lamine SOUMAH : « J’ai toujours joué au ballon depuis tout petit. J’ai commencé le foot très jeune et j’ai joué parce que mon père avait aussi été footballeur auparavant. Il m’a transmis cela. J’ai débuté à Créteil Lusitanos et joué jusqu’à 19 ans. »

 

Par la suite, tu as gravi les échelons et  tu as même joué au Futsal. Puis tu es revenu au Football à 11 à Sénart Moissy pour jouer en CFA2. Comment as-tu vécu cette période ?
« Effectivement c’est à cette période que j’ai signé à l’AS Cannes, c’était l’aboutissement de ma formation. Cannes était descendu en CFA, j’ai intégré directement le groupe de l’équipe première. Jouer dans un groupe où il y a avait pratiquement que des pros, c’était beau. Mais cette période a été compliquée parce que c’était la première fois que je quittais la maison familiale. Je suis passé par la suite au Futsal pendant 6 mois. Après mes 18 mois à Cannes, j’ai fait une pause de 6 mois sans foot, c’était une grosse déception de ne pas être renouvelé à Cannes. L’entraîneur adjoint de Sénart m’a repéré lors d’un match Futsal de niveau L1 et du coup j’ai joué à Sénart en CFA2. »

 

Lors de ton passage à La Louvière en Belgique, comment as-tu trouvé le football belge et qu’est-ce qui le différencie du nôtre ?
« Avant La Louvière j’ai eu un passage difficile, j’ai joué en DH en région parisienne avec un super coach qui m’a relancé sachant que ma vie familiale avait changé avec la naissance de ma fille. J’ai alors marqué 15 buts, c’est là que la Louvière me recrute, ils avaient besoin d’un attaquant. Mais l’intégration a été difficile, peut-être le fait d’être arrivé en décembre. Ce n’est pas du tout le même football, il est très direct, moins construit, il y a moins de jeu. »

 

Comment es-tu arrivé au FC Gueugnon et comment vis-tu ton intégration ?
« On a contacté le FCG et je voulais retourner en France. Je suis tombé dans une bonne équipe avec de très bonnes personnalités. Le fait qu’on ait tous le même but d’aller plus haut, cela nous rend plus performants. L’ambiance à Gueugnon est très chaleureuse, tout le monde se connait, tout va bien. »

 

Sur une de tes fiches, je t’ai vu au poste de milieu offensif. Quel est ton poste préféré et ton joueur modèle ?
« J’ai été formé en tant que milieu offensif mais en séniors, des coachs aimaient beaucoup la profondeur et étant donné que ma qualité première est la vitesse, ils m’ont plutôt utilisé en « 9 ». C’est mon poste préféré d’ailleurs et j’admire beaucoup Ronaldo le brésilien. »

 

Les résultats du FC Gueugnon se sont nettement améliorés dernièrement. Qu’est-ce qui a provoqué ce changement ?
« Je pense que c’est surtout la cohésion de l’équipe. C’est la mayonnaise qui a pris et moi je me fonds dans le moule. »

 

Tu viens d’inscrire un doublé contre Besançon et tu as marqué contre La Tour St Clair. Tu es en train de devenir un buteur du club, cela doit faire plaisir ?
« Oui ça fait toujours plaisir de marquer, après c’est un travail d’équipe. Si je marque c’est aussi parce que l’équipe joue bien, un attaquant vit de ses buts. »

 

Parle-nous de l’ambiance dans cette équipe ?
« L’équipe vit bien cette belle aventure parce que cela fait longtemps que le FCG n’avait pas atteint ce niveau en coupe. On a un groupe très « charrieur » qui se pousse vers l’avant, c’est encore mieux pour travailler.

 

 

 

Carrière

  •                        Jeunes : Créteil Lusitanos
  •                        CFA : AS Cannes
  • 2015 – 2016 CFA2 : Sénart Moissy
  • 2016 – 2017 N4 (Bel.) : La Louvière
  • 2017 – 2018 N3 : FC Gueugnon4