[Foot Féminin] Interview du président du district Pays Minier

En préambule du match de ce samedi 04 Avril à 18h au stade Jean Laville et en plus de la venue de Janyce Guillot, Miss Bourgogne 2014 ainsi que la gueugnonnaise Emeline Augoyard, sa 4ème dauphine et de l’entrée gratuit pour les femmes, le district du Pays Minier organise un rassemblement féminin U6-U12 de 14h30 à 16h30 (rendez vous 14h15 sur place).

Après ce rendez-vous réservé à toutes les joueuses licenciées et non licenciées, celles-ci seront invitées à suivre la rencontre contre l’ASF Andrézieux-Bouthéon dès 18h.
L’occasion pour nous de faire un point sur le foot féminin avec Philip Guyot de Caila, président du district pays minier.

Philip Guyot de Caila

Site off : Le district possède une belle locomotive féminine avec l’équipe de Blanzy actuellement en D2 ?
Philip Guyot de Caila : Effectivement, le club féminin de Blanzy est le fleuron, l’ambassadeur et le moteur depuis de très longues saisons de la pratique féminine dans notre district. Malgré des difficultés sportives actuelles en Division 2, le club reste la référence en matière de formation et de pratique élite pour les jeunes filles de notre secteur.

Quelles sont les objectifs de la FFF et du district en terme de développement du foot féminin ?
– Les objectifs fédéraux sont très clairs et s’inscrivent dans un plan de quatre ans. Ce plan concerne non seulement le volet du développement sportif mais aussi, et de manière plus générale la place de la femme dans le football. Il s’articule autour de 4 axes.
Développer et promouvoir les fonctions de la femme au sein des instances et des clubs, devenir une nation de référence en terme de licenciées, jouer les premiers rôles au niveau européen et mondial et innover en matière de formation. Le district décline cette politique au niveau local et vise à l’adapter aux réalités territoriales et aux besoins réels des clubs.

Au delà de la « locomotive » Blanzy, cela se passera aussi par des animations tel que le rassemblement U6/U12 qui aura lieu ce samedi à 14h30 au stade Jean Laville ou encore par des interventions auprès des écoles ?
– Bien entendu. Au delà des grands discours c’est la réalité du terrain qui fera toujours progresser concrètement les choses. Le verrou psychologique qui bloquait encore les parents et le grand public vis à vis de la féminisation du football est entrain de sauter, notamment grâce à une meilleure visibilité médiatique, et une grande qualité intrinsèque de cette pratique. L’école est aussi une excellente porte d’entrée pour toucher de plus en plus de jeunes filles, désireuses de se lancer.

La coupe du monde 2019 qui aura lieu en France est également une belle opportunité pour le foot féminin ?
– Pour le public français, ce sera en effet l’occasion de s’approcher de l’élite du football mondial féminin et de voir à quel point l’engouement autour des joueuses de la planète va grandissant. On ne peut que saluer cette candidature de la FFF, qui s’inscrit dans la continuité d’une politique volontariste. Mais il ne faut pas oublier non plus le Mondial Canadien de cet été 2015, et les bonnes chances de notre équipe nationale. Je pense que l’on pourrait assister à un très beau parcours de nos bleues et à une nouvelle vague à la rentrée prochaine…

Un petit mot de conclusion sur le projet de développement du foot féminin au FC Gueugnon et sur le FC Gueugnon en général ?
– Le FC Gueugnon a toujours dans ses gênes l’ADN de tous les footballs. Et son projet de développement de football féminin est une excellente initiative. Je ne peux que saluer la volonté de son Président Bernard Canard et de ses dirigeants de promouvoir et de jouer pleinement la carte du football féminin. C’est l’avenir et le sens de l’histoire . Le district sera évidemment au côté du club pour l’ accompagner dans ce projet. Enfin Le FC Gueugnon reste l’un des piliers fondamental de notre district, et il est impératif que tous les amoureux du football départemental et régional se mobilisent derrière le club, pour le soutenir et l’encourager dans sa course au maintien.

 

Merci au président du District pour cette interview et rendez-vous ce samedi 04 avril à Jean Laville.