Partenaires

Faisons connaissance avec Denis STINAT première recrue pour la CFA2.

DSCF0123-1

Denis,
(Piero Lazzari) Pourrais tu nous retracer ta carrière de footballeur ? :

(Denis Stinat) J’ai été formé au FC Nantes Atlantiques depuis l’âge de quatorze ans jusqu’à l’âge de 20 ans d’où j’ai signé mon premier contrat pro pendant trois ans avec une quinzaine de matchs en ligue 1 la première année puis une période un peu plus délicate ou il y a eu beaucoup de changement à la tête du club et des coachs avec tour à tour le sort du joueur qui balance entre être dans les plans du coach puis l’inverse… j’ai été prêté à Dijon sous les ordres de Rudy Garcia où tout c’est très bien passé, la 3ème année j’ai préféré partir à Brest en ligue 2 pour 3 ans où je me suis donc ainsi aguerri en ligue 2 pour me faire une solide expérience, ensuite cela a été un peu plus compliqué, j’ai refusé des propositions ou des homologations avec des pistes qui devaient m’emmener à Ajaccio ou à la Real Sociedad, mais qui n’ont pas abouti…; du coup j’ai connu une petite période de chômage de 6 mois , après j’ai fait mon retour sur les terrains à Pau en CFA puis j’ai rebondi aux Herbiers en CFA puis à Martigues pendant un an mais j’ai du quitter le club et je suis retourné dans la région natale de mon épouse cette fois et à Paray parce que je n’avais pas pu me mettre d’accord à l’époque avec le FC Gueugnon, cette année ce n’est plus le cas et on a pu se mettre d’accord d’où ma présence au FCG.

(PL) Quels ont été tes meilleurs souvenirs et regrets durant cette période ? :

(DS) Mes meilleurs souvenirs c’est d’avoir débuté en ligue 1; d’avoir côtoyé de grands joueurs de grands noms, ensuite pour le pire la période de chômage et de doute où l’on se demande où on est oùu on va… et surtout que j’avais une famille à charge, malgré tout on se forge un mental ou l’on sait que rien n’est jamais fini et qu’on arrive toujours à rebondir… ;si on a le mental et si on s’en donne les moyens.

(PL) Comment te définirais-tu comme joueur ? :

(DS) Mes caractéristiques font que je suis un gaucher un pur gaucher comme on me l’a souvent dit avec une bonne patte gauche, mais je pense que je suis surtout un meneur d’hommes où j’arrive à mettre une émulation, j essaie de mettre en place pas mal de choses, j’essaie d’être à l’écoute de tout le monde et d’essayer de mettre tout le monde dans le droit chemin, comme footballeur, je me décrirais comme un homme de devoir qui respecte les consignes et les coachs comme je l’ai fait partout ou je suis passé…

(PL) Explique nous ton choix de rejoindre le FC GUEUGNON ?:

(DS) C’est tout simple.. je sors d’une très bonne année à Paray même si le niveau sans vouloir être péjoratif est le niveau de la PH, tout s’est très bien passé sportivement mais comme je l’ai expliqué à mon Président Parodien Michel Serpoli le foot d’un certain niveau me manque, après Gueugnon a un sacré stade, un sacré vécu, et ils ont pu me proposer ce que je recherchais, après je viens pas en terre inconnue je connais bien les coachs je connais le club et les personnes qui gravitent grâce à mon beau père Jean Claude BUISSON, donc je ne dis pas que j’arrive en terrain conquis loin de la, mais je connais bien le club et notamment certaines préparations lors de ma période de chômage ou j’ai pu connaître tous les joueurs, j’arrive dans un endroit à l’esprit familial donc ce qui me convient bien.. »

(PL) Est-ce que tu as vu jouer le FC GUEUGNON de cette dernière saison, comment as-tu jugé cette équipe ? :

(DS) Je l’ai vu jouer en tout début de saison, et je ne suis pas surpris de ce voir ce qui leur est arrivé, c’est une équipe jeune un groupe de qualité. J’avoue que le niveau DH en bourgogne je ne connaissais pas, mais s’ils sont arrivés à l’emporter c’est qu’ils ont fait ce qu’il fallait et qu’ils étaient au dessus.

(PL) Le FCG vient de monter en CFA2 c’est un nouveau challenge pour le club et pour toi qui a connu le L2 et même la L1, quel sera ton rôle dans cette équipe ? :

(DS) Mon rôle sera d’accompagner les jeunes j’espère et pas qu’en CFA2, j’ai beau avoir 30 ans aujourd’hui, « Bon anniversaire !!! rires !!! » c’est pas pour autant que j’aimerais m’éterniser en CFA2 (ambition personnelle) …
j’aurai plus un rôle de grand frère comme a pu l’avoir Richard TRIVINO tout en étant à l’écoute et en respectant les jeunes et en espérant les tirer vers le haut pour qu’ils donnent tout ce qu’ils ont dans le ventre, car on le sait ils se voient souvent petits il faut qu’ils lâchent tous les chevaux, je dois être le grand frère accompagnateur tout en mettant ma pierre à l’édifice tout de même…

(PL) La CFA2 est ce que tu connais ce championnat avec beaucoup de réserves de L1 et même L2 apparemment cela ne sera pas facile ?

(DS) La CFA2 je sais ce que c’est j’étais dans le cas « inverse » de l’équipe réserve pro, qui reçoit une équipe première et dans ce cas là l’équipe réserve se repose sur ses lauriers, se la joue cool et c’est là que l’on se fait battre , le niveau de cfa2 de notre groupe je ne connais pas, mais soyons maitre chez nous, personne ne vient prendre des points chez nous, nous avons aussi l’outil de travail et on a rien à envier à qui ce soit, à nous d’être maitre chez nous et même à l’extérieur je crois que des bons résultats nous aussi on en fera.

(PL) Denis,un petit mot une pensée pour les supporters ? :

(DS) Le seul mot c’est continuer sur cette dynamique pour leur redonner ce qu’ils ont toujours connu avec la L2…, leur redonner l’envie tous de venir au stade pour leur montrer qu’on se donne les moyens pour arriver, et qu’on mouille le maillot parce que se sont vraiment les moyens qu’on se donne au FCG pour rentrer dans ce club »

Merci Denis et bienvenue au FCG

Piero LAZZARI