Notre Histoire


NAISSANCE DU CLUB

En juillet-août 1940, les démobilisés rentrent dans leurs foyers, pendant que plus d’un million de prisonniers de guerre commencent leurs « grandes vacances » en Allemagne. Les membres des sociétés sportives locales, tristes et désabusées par le défaite, reprennent courage, mais leurs rangs se sont bien éclaircis. Pourtant, un groupe d’amis du football, appartenant soit à l’Association Sportive(Société Municipale), soit à l’AS Foch (Patronage Omnisport et Culturel), engagent des conversations amicales sur les erreurs commises pendant la guerre et estiment que l’union reste la seule chance du peuple français, aussi bien dans le sport que dans la vie en générale.

Un soir de fin août, ils se retrouvent dans le petit salon de l’Hôtel du Centre pour discuter d’une éventuelle fusion A.S.G-FOCH. Les joueurs des deux équipes sont pour leur part tous d’accord d’autant plus qu’ils furent les premiers à envisager ce regroupement. Cela se passait à Saint Yan, au retour d’un tournoi disputé à Roanne. Les jeunes forgerons, qui se mettaient particulièrement en évidence dans les « sixtes » régionaux, se prirent à rêver sur les ravages que pourraient causer une entente des deux clans.

Le 15 septembre 1940, les représentant des deux clubs : Mrs Dumusois, Vanier, Tracol, Germain pour l’A.S.G et MM Michoulier, Thomas, Sauge et Buisson pour la Foch se retrouvent à l’Hôtel du centre. Un nouveau club est créé qui prend pour nom le Football Club Gueugnonnais, et adopte les couleurs or et bleu. Cette décision reçoit l’approbation de la population et suscite de grandes espérances.

Les joueurs, tous de jeunes éléments qui s’illustrèrent en 1938-1939, comme juniors en Bourgogne-Franche Comté, apportent leur adhésion sans réserve et aussitôt se met à l’œuvre. En novembre 1940, les « Marie-Louise » du FC Gueugnon vont affronter la J.O. Creusot, sur son terrain. A l’issue d’une partie remarquable, que nul témoin n’a pas encore oublié, les fougueux Gueugnonnais écrasent leurs rivaux par 6 à 0. Dès le lendemain, la presse régionale prédisait un riche avenir aux vainqueurs. Le nouveau-né se révélait brillamment, son triomphe était significatif, le football bourguignon venait de trouver sa nouvelle étoile.

Glorieux FCG

 

LES DATES MARQUANTES

  • Saison 1946-1947 : Champion de France Amateurs

Large vainqueur du Championnat de Bourgogne puis de la finale Bourgogne/Franche Comté face à Dole, le FCG dispute la poule finale. Avec cinq victoires, deux nuls et aucune défaite, il termine à la première place du groupe B, et le 15 juin 1947, sur le terrain de Tours, les poulains de Perpère disposent de l’Arago d’Orléans et enlèvent le titre de Champion de France Amateurs.

 

  • Saison 1951-1952 : Champion de France Amateurs

Après avoir largement dominé le groupe Est, le FCG dispute la poule finale. Les forgerons s’imposent à Draguignan, puis écrasent Sedan à Mulhouse, avant de se voir sacrer une nouvelle fois champion de France, le 25 Mai 1952, au stade Jean Laville, en disposant des Girondins de Bordeaux.

 

  • Saison 1978-1979 : Champion de France de Deuxième Division

S’appuyant sur un effectif quasi-inchangé depuis plusieurs années, le FCG multiplie les exploits. Impensable, inouï, on ne sait plus quel qualificatif attribuer à la saison du FCG, qui vole de performance en performance, d’exploit en exploit, et vole tout simplement vers le titre de Champion de France de Seconde Division.

La saison sera également marquée par l’élimination du grand Saint Etienne en huitième de finale de la Coupe de France (le 13 avril 1979 à Jean Laville et le 17 avril 1979 au « Chaudron »). Les forgerons chuteront devant le futur Champion de France : Strasbourg. La FFF refusant la participation d’un club non professionnel en Division 1, le club n’accèdera pas à l’échelon supérieur…

 

  • Saison 1994-1995 : Accession en Première Division

Après une saison précédente moyenne et repartant avec un groupe quasi-similaire (recrutement des Lyonnais Jurietti et Chavrondier), les Gueugnonnais enchaînent les victoires. Les forgerons resteront en tête du classement toute la saison et au soir d’une victoire lors de la 42ème et dernière journée (le 31 mai 1995) contre le Red Star, gagnent le droit d’accéder en Première Division.

 

  • Saison 1999-2000 : Victoire en Coupe de la Ligue

Après une saison en tous points remarquable, le FCG dispose du Paris Saint Germain au Stade de France par 2 buts à 0 (le 22 avril 2000). Cette année de consécration aura vue les Forgerons éliminer 3 clubs de Ligue 1 dans les différentes coupes (Marseille au Vélodrome dans un match épique (4-3), Strasbourg et le PSG). Les Forgerons auront gagné le droit de disputer une épreuve continentale… la Coupe de l’UEFA.

 

  • Saison 2011-2012 : La « renaissance » du club

Suite à plusieurs saisons difficiles (relégation en National en 2008, épisode Vairelles en 2009-10-11, liquidation du club le 8 avril 2011), le FC Gueugnon se retrouve dans une situation plus que délicate. Dès lors, un petit groupe de dirigeants et d’anciens vont tenter de reconstruire le club pas à pas :

  • 20 avril 2011 : Perte des droits sportifs et radiation des championnats National et CFA 2 pour les deux équipes « sénior » : le FCG n’existe plus.
  • 29 avril 2011 : Le Conseil Fédéral réattribue entièrement les droits sportifs des équipes de jeunes et autorise la relance d’une équipe « sénior » en Promotion d’Honneur Ligue.
  • 10 juin 2011 : Le CNOSF prononce les résultats de la conciliation et propose à la Fédération Française de Football de mettre l’équipe « sénior » du FC Gueugnon à disposition de la Ligue de Bourgogne, sans restriction de niveau de compétition.
  • 26 juin 2011 : La FFF publie un procès verbal confirmant la proposition du médiateur (CNOSF). L’équipe « fanion » peut donc redémarrer en Honneur de Bourgogne. Reste à la Ligue de se prononcer.
  • 7 juillet 2011 : Avec 23 voix « Pour », 1 « Contre » et 1 abstention, le Comité Directeur de la Ligue de Bourgogne engage l’équipe sénior du FC Gueugnon en DH. C’est un soulagement chez les dirigeants gueugnonnais.
  • 12 juillet 2011 : Le Comité Directeur du District du Pays Minier imite celui de la Ligue en décidant d’installer l’équipe « sénior » B du FCG en Promotion de District avec 12 voix « Pour » et 3 voix « Contre ».

La préparation des équipes peut ainsi commencer. Le 1er match amical de l’équipe « fanion » à lieu le 9 août 2011 à Luzy et le 1er match officiel en Honneur le 27 août 2011 (à Jean Laville devant plus de 600 spectateurs).

Cette saison sera achevée par le titre de champion de Bourgogne grâce à une victoire 1-0 contre Avallon en finale de la Coupe de Bourgogne, le 17 mai 2012.

 

  • Saison 2012-2013 : Accession en CFA 2

Grâce à une excellente saison 2012-2013 (15 victoires et 54 buts marqués) et en ajoutant quelques belles performances (équipe qui a le moins perdu avec seulement 2 défaites, meilleure défense avec 23 buts encaissés et meilleur buteur avec 20 buts de N’Doye) l’équipe A termine 2ème du championnat. Malgré la 1ère place du Dijon FCO 3, c’est bien le FCG qui accède au Championnat de France Amateur 2.

Cette saison a vu s’affronter le SC Selongey face au FC Gueugnon dans un combat haletant jusqu’à la dernière journée. Le 2 juin 2013, les deux équipes s’opposent, tel une finale, face à 2200 spectateurs au stade Jean Laville. Le match se termine sur un match nul 1-1, mais l’équipe « fanion » obtient son billet pour le CFA 2.

 

Revivez l’histoire du Football Club de Gueugnon racontée par l’Amicale des Anciens sur le site Glorieux FCG.

Retrouvez l’historique des calendriers et classement du FCGueugnon depuis 1970 sur le lien suivant ► www.fcgueugnon.fr/wp/calendrierclassement